Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 07:15
Rennes: Martinez (CGT) apporte son soutien aux postiers en grève depuis 74 jours (France 3)

Après le député communiste Jean-Paul Lecoq, c'est au tour de Philippe Martinez de venir exprimer son soutien aux Postiers Rennais qui engagent un bras de fer courageux avec une direction sourde à leurs attentes. La fédération d'Ille-et-Vilaine du PCF et des élus communistes de Rennes participent financièrement à la caisse de solidarité des postiers grévistes. 

France 3 Bretagne:  

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez est venu à Rennes, ce vendredi, soutenir les postiers en grève depuis 74 jours contre une nouvelle organisation de leur travail.
Un mouvement qui prend de l'ampleur. Au moins 350 000 plis sont en souffrance à Rennes.

"Elle crache sur la notion de service public. Les salariés et le usagers, elle n'en a rien à faire !" Au 74 ème jour de grève des postiers du centre de tri de Rennes Crimée, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, est venu soutenir le mouvement, ce vendredi après-midi.
 

Dénoncer l'"exigence de rentabilité"


Devant une centaine de facteurs regroupés, il a fustigé la nouvelle organisation du travail "réalisée de manière informatique. On essaye de
rentabiliser au maximum les tournées des facteurs
 sans prendre en compte la réalité de leur travail et les besoins des usagers".
 

Refus de la pause méridienne


Les syndicats CGT et Sud-PTT dénoncent une réduction des effectifs, qui se traduit selon eux par une charge excessive de travail.
Surtout, ils refusent la mise en place d'une pause méridienne de 45 minutes non rémunérée. Les facteurs, qui travaillaient jusqu'à la mi-journée, devront commencer plus tardivement leur journée de travail, soit vers 9h00 et seraient contraint de faire une pause entre midi et deux pour reprendre ensuite les tournées jusque vers 16 heures.
 

Un facteur sur trois concerné en Bretagne


Lancée en 2014, cette nouvelle organisation concerne pour le moment environ un tiers des facteurs en Bretagne comme au plan national.
La Poste justifie son action par la mécanisation du tri du courrier et leur baisse en volume. "La baisse existe mais elle est compensée par d'autres services, par exemple les colis, il y en a de plus en plus. La Poste, c'est un service public et ça doit le rester", a réagi le secrétaire général de la CGT.
En attendant, plus de 350 000 plis postaux sont en souffrance, attendant d'être distribués.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011