Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2018 6 24 /03 /mars /2018 13:30
Mouvement des Jeunes Communistes: pas de matraques dans nos facs! À Montpellier des milices fascistes cagoulées et armées ont attaqué les étudiant.e.s qui occupaient un amphi à coups de poing, matraques et de taser.
Mouvement des Jeunes Communistes: pas de matraques dans nos facs! À Montpellier des milices fascistes cagoulées et armées ont attaqué les étudiant.e.s qui occupaient un amphi à coups de poing, matraques et de taser.
RASSEMBLEMENT DE PROTESTATION A SAINTE ANNE A 20H

[Répression et agression]
L'université du Mirail à Toulouse a été placée sous tutelle de l’État et est menacée d'intervention policière.

À Bordeaux, Grenoble, Strasbourg les CRS sont intervenus violemment à coup de matraque et de lacrymogène pour évacuer les occupations pacifiques des locaux. 

À Montpellier des milices fascistes cagoulées et armées ont attaqué les étudiant.e.s qui occupaient un amphi à coups de poing, matraques et de taser. Cette violence, permise par l'administration de la fac qui a ouvert à ce commando fasciste et ultra violent, et approuvé par le doyen a envoyé 3 militant.e.s aux urgences. 

Partout en France les forces réactionnaires s'attaquent aux étudiant.e.s qui se mobilisent contre la sélection et pour une Université ouverte à toutes et tous. 
Mais si ils pensent nous affaiblir par ses attaques violentes, nous avons une réponse à leur envoyer : l'amplification du mouvement dans toute les facs et la construction de solidarité avec les travailleurs.ses en luttes, nous devons faire front contre la casse sociale !

Pour l'heure nous apportons notre soutien et notre solidarité totale aux militant.e.s ayant subi ce déchaînement de violences
 
 
Mouvement des Jeunesses Communistes de France - Rennes
 
Lettre du député communiste Alain Bruneel

Lettre du député communiste Alain Bruneel

La nuit du 22 Mars, une cinquantaine d’étudiants occupait l’Amphi A de la faculté de Droit et de Sciences politiques de Montpellier dans le cadre de la mobilisation contre le plan étudiant. Sur appel du doyen de la fac, un groupe de 10 à 15 personnes cagoulées et armées de bâtons et tazers sont entrées dans l’amphi pour déloger les étudiants de force. Les étudiants ont été roués de coups et tabassés au sol. 3 sont hospitalisés pour des blessures graves. Le service de sécurité présent sur les lieux a observé les faits sans intervenir. Après la sortie des étudiants, le doyen s’est enfermé à l’intérieur avec les agresseurs, ne donnant pas l’autorisation à la police d’entrer sur le campus pour les interpeller. Le doyen a exfiltré les agresseurs par une sortie de secours, leur évitant une arrestation des forces de l’ordre.

Nous exigeons que le doyen de l’Université soit démis de ses fonctions et jugé pour cette affaire, pour avoir mis volontairement en danger ses étudiants et fait pénétrer dans l’enceinte du campus un groupuscule criminel. Il s’agit clairement de méthodes fascistes. Une réaction à la hauteur de la gravité historique des événements est nécessaire : le ministère doit intervenir, le gouvernement doit condamner ces actes et la police doit retrouver les criminels.

Lycéens, étudiants, travailleurs de la Loire, nous apportons notre soutien inconditionnel et indéfectible aux étudiants de Montpellier qui se sont fait agressés avec la complicité active de l’administration de l’Université. Nos pensées vont aux étudiants hospitalisés et à leurs camarades choqués. A l’heure où les grévistes sont accusés de prendre la population en otage et les manifestants d’être des casseurs, ces événements montrent bien de quel côté se situe la réelle violence.

Partout en France, nous nous battons pour un service de l’Enseignement Supérieur public, gratuit et de qualité pour tous ! Débarrassons l’Education Nationale des relents et personnalités fascistes qui n’ont rien à faire dans ses rangs !

Justice pour nos camarades !

MJCF  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011