Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 12:14

Hommage à Gabriel CLECH, lors de ses obsèques le jeudi 22 mars au Foyer rural de Plouigneau

Intervention de Roger Héré, conseiller municipal,

accompagné de Jean-François Huon et de Michel Prigent.

 

Gaby, cher ami, cher camarade,

A toi, Gaby, ces quelques mots d’adieu, et cet hommage de la part de tes compagnons de lutte Ignaciens, attristés et profondément peinés de ta disparition et du vide que tu leur laisses.

Tes camarades n’oublieront jamais rien de tes combats, ni du sens que tu leur donnais.

Des valeurs de justice, d’égalité et de solidarité que tu avais chevillées bien au corps, et pour lesquelles tu n’as cessé d’oeuvrer tout au long de ta longue vie militante.

L’honnêteté et la droiture dont tu as toujours fait preuve dans la conduite de tes activités n’avaient d’égales que ton engagement désintéressé, ton obstination à vouloir mener à bien tout ce que tu estimais utile et ce que tu croyais juste, avec toujours pour boussole le sens de l’intérêt général.

Ce fut bien sûr le sens de tes engagements pour la défense des services publics à Plouigneau, et les services de la Poste en particulier. Ce sens aigu du service public s’est aussi sans doute construit chez toi, durant ta carrière professionnelle, où tu fus un artisan chevronné du service public de l’énergie (EDF-GDF).

Des valeurs de gauche, donc, comme moteur de tes engagements, même si aujourd’hui d’aucuns voudraient indiquer que cette qualification n’aurait plus de sens. Mais elle en a toujours eu pour toi, et ce de façon indéfectible.

C’est d’ailleurs pour cette raison que tu as été, Gaby, l’un des constructeurs de l’association Ensemble à gauche à Plouigneau avec Chantal O’Callaghan et François-Xavier Berthou. Il s’agissait par-là, pour toi et ces camarades, non de nier les identités, mais au contraire de fédérer sincèrement les énergies et de rassembler les forces progressistes de Plouigneau.

Ce fut aussi le sens de ton engagement lors du mandat municipal que tu as assumé de 1995 à 2001, avec constance, assiduité, dévouement, et avec la rigueur dont tu ne te départais jamais dans toutes les actions que tu entreprenais.

Tu aurais dû t’engager dans un nouveau mandat en 2001, mais la survenance de la terrible maladie à ce moment-là t’a amené à y renoncer.

Cependant, cela ne t’a pas empêché de poursuivre tes engagements et tes combats avec cette même vigueur, cette même énergie et cette même détermination. Jusqu’au dernier moment, même dans les instants de grande souffrance que tu traversais, tu as manifesté ton vif attachement à ces valeurs.

Car tu étais un lutteur, un combattant, ce que tu as largement démontré.

Reçois, Gaby, cet hommage de la part de tes camarades qui viennent une dernière fois te témoigner toute leur estime pour tout ce travail effectué et leur amitié pour ces moments partagés qu’ils n’oublieront jamais.

Sache, Gaby, qu’ils entendent poursuivre et prolonger ton action dans le sens que tu entendais lui donner.

Adieu l’ami, adieu cher camarade, salut Gaby

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011