Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 05:55
La section PCF de Morlaix dénonce avec la plus grande fermeté la décision de supprimer trois classes dans les écoles publiques de Morlaix

3 postes supprimés dans les écoles publiques morlaisiennes à la rentrée 2018: quel gâchis révoltant ! 

Les écoles publiques Léon Gambetta, Jean Jaurès, Corentin Caër, à Morlaix, trois écoles à taille humaine qui accueillent, et bien, de nombreux enfants issus de quartiers populaires et aussi des enfants primo-arrivants ou issus de l'immigration, vont perdre trois postes de professeurs des écoles, donc trois classes, à la rentrée de septembre 2018, malgré la mobilisation des parents et de citoyens scandalisés par les annonces de l'inspection académique depuis le 7 février, il y a deux semaines. 

Nous considérons que cette suppression de trois classes dans des écoles publiques qui font un travail de grande qualité aujourd'hui pour œuvrer à l'éducation et à la réussite scolaire de tous les élèves est hautement préjudiciable pour les enfants, leurs parents, et les enseignants, car les conditions d'apprentissage, avec des classes avec plus de niveaux, ou plus chargées, seront compliquées en proportion. 

Emmanuel Macron candidat avait promis en 2017 de faire de l'école élémentaire une de ses priorités. On voit ce que valent les promesses des amis de la finance et des riches, qui ne mettent pas leurs enfants dans les écoles publiques des quartiers populaires! 

On sanctuarise les baisses de cotisations sociales pour les entreprises du CAC 40, on supprime l'ISF et se prive ainsi de 3 milliards d'euros de rentrée fiscale par an, on investit 6 milliards par an dans la modernisation et le remplacement de nos armes nucléaires, pour construire des bombes encore plus meurtrières, et pendant ce temps, on délaisse ce qui fait l'essentiel de nos vies et de nos chances de partager un monde vivable: l'éducation, la culture, la santé, la solidarité... 

L'inspection académique est restée droite dans ses bottes, arrimée à la logique comptable et de récupération de poste que la politique d'austérité du gouvernement lui dicte. 1 élève en moins par école en moyenne, et un solde négatif de 27 postes supprimés: cherchez l'erreur! 

Cette détérioration des conditions d'enseignement pourrait servir l'école privée au détriment de l'école de la République et de la mixité sociale, mais ils n'en ont que faire!

Morlaix est déjà en difficulté à plusieurs niveaux, mais c'est le cadet de leur souci! 

L'éducation à l'école publique doit être prioritaire dans toutes nos communes, et tout particulièrement là où tant de choses se jouent, à l'école maternelle et primaire.  

C'est la qualité de l'éducation et l'attention qu'on y porte qui peut porter tous les enfants vers des voies de réussite, et nourrir pour l'ensemble des jeunes un haut niveau de connaissance et de réflexion, nécessaire à notre démocratie et à notre société. 

Macron, Blanquer, et leur gouvernement profondément réactionnaire, en dépit ce que veulent dissimuler des stratégies de communication et d'enfumage bien rodées, font tout le contraire!  

La section communiste du Pays de Morlaix  

Le 23 février 2018 

Section PCF de Morlaix, 2 petite rue de Callac 29 600 Morlaix

Section PCF de Morlaix, 2 petite rue de Callac 29 600 Morlaix

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011