Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2018 4 04 /01 /janvier /2018 14:19
Sylvain Maillard, Macron, l'oligarchie et la chasse aux chômeurs!

Retenez bien son nom.

Sylvain Maillard. Ancien membre du RPR puis de l'UDI, aujourd'hui chez Macron. Ce chef d'entreprise veut s'en prendre violemment aux chômeurs pour les priver d'indemnités. 
Sur Internet on trouve sa déclaration de ressources: 30 000 euros, plus 12 000 € d'indemnités comme conseiller de Paris, plus son indemnité de parlementaire, plus 48% des parts de son entreprise d'un capital de presque 5 millions d'euros. 
Les revenus de son épouse n'ont pas été communiqués. On sait juste qu'elle travaille pour une société américaine.
Ses autres sources de revenus, son patrimoine ne sont pas non plus connus.

C'est ce genre de petit coq suffisant et sans scrupule plein aux as qui veulent s'acharner sur les privés d'emplois, ceux-là même que leur politique libérale et d'austérité condamne au chômage.

Jusqu'à quand allons-nous tolérer que ces pauvres types fassent la loi dans notre pays! 

Site de Europe 1: 

Le député de Paris LREM Sylvain Maillard estime qu'il faut "une pénalisation plus importante" des chômeurs "parce qu'on met beaucoup d'argent sur la table".

Le député La République en marche Sylvain Maillard a défendu jeudi sur LCI "une pénalisation plus importante" des chômeurs ne recherchant pas assez activement un emploi, soulignant que "c'est une promesse de campagne".

"La réflexion est en cours". Selon une note confidentielle du ministère du Travail citée mercredi par le Canard enchaîné, une recherche insuffisante, un refus de formation ou un refus de deux offres d'emploi jugées raisonnables entraîneraitune réduction des allocations de 50% (contre 20% actuellement) pendant deux mois. Interrogé sur ce chiffre de 50%, Sylvain Maillard a indiqué que "la réflexion est en cours".

"C'est un document de travail, il y aura des discussions avec les partenaires sociaux, il y aura des discussions aussi au Parlement. Donc pour le moment, ce n'est pas un projet abouti mais en tout cas c'est une promesse de campagne".

"Une pénalisation plus importante". Pour le député de Paris, "il faut qu'il y ait une pénalisation plus importante, en tout cas une incitation, parce qu'on met beaucoup d'argent sur la table pour aider les demandeurs d'emploi (...) et de l'autre côté on veut une responsabilité plus importante". 

"Nous sommes dans une situation de profonde mutation économique. Nous avons été élus, et Emmanuel Macron a été élu, pour transformer économiquement aussi le pays. Et dans cette politique, nous avons toujours dit qu'il y aurait des efforts à faire pour l'ensemble des Français, il y aurait des droits et des devoirs", a plaidé Sylvain Maillard.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011