Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 21:31
Carrefour : 
50 milliards de chiffre d'affaires
100 millions par an au titre du CICE
2400 suppressions d'emplois
Cherchez l'erreur...

Carrefour vient d’annoncer, un plan de transformation de l’entreprise au nom de la concurrence internationale.

Les salariés s’étaient déjà mobilisés en décembre et ils ont raison.

2400 « départs volontaires » au siège de Carrefour c’est autant de suppressions d’emplois et d’externalisations de services. Mais c’est aussi l’incertitude pour les salarié-es de 5 hypermarchés destinés à la mise en gérance et ceux des 273 magasins de proximité mis en vente (et fermés en cas d’absence d’acquéreur).

Rien ne justifie ce plan social.

Avec ses 115 00 salarié-es en France, des hypermarchés et plus de 800 magasins de proximité, Carrefour a fait plus de 40 milliards d’euros de chiffre d'affaires en 2016 et offre environ 500 millions d’euros par an à ses actionnaires. Pire, l’entreprise a été aidée par l’État à hauteur de 1,2 milliards d’euros de fonds publics (CICE, exonérations sociales et fiscales) en trois ans. C’est inacceptable.

 

Plutôt que de rester « vigilant » sur l’accompagnement de chaque salarié concerné, Bruno Lemaire devrait commencer par demander des comptes sur l’argent public perçu par Carrefour et utilisé aujourd’hui pour rémunérer des actionnaires et supprimer des emplois.

Avec les salarié-es mobilisé-es, avec les consommateurs, le PCF sera de toutes les mobilisations pour s’opposer aux mauvais coups du pouvoir Macron/Philippe, au service des profits des grands groupes.

A l’image des ventes directes de fruits et légumes qu’il organise chaque année, le PCF veut promouvoir des modes de productions et de consommation respectueux du travail des hommes et des femmes, comme de l’environnement.

Indigne: Carrefour surfe sur les ordonnances Macron pour booster ses profits (PCF)

Les députés communistes ont jugé mardi "révoltante" et "inacceptable" l'annonce faite par Carrefour de la suppression de 2.400 postes dans les sièges du groupe via un plan de départs volontaires. "Cette annonce pour nous, elle est révoltante, elle est inacceptable et je crois que les salariés vont se mobiliser dans les jours qui viennent", a affirmé Pierre Dharréville, l'un des porte-parole des députés communistes lors d'un point de presse. "Carrefour est une grande multinationale qui je crois a les épaules solides malgré les annonces qui ont été faites (..) qui adopte une stratégie qui est finalement d'externaliser les coûts" en supprimant des emplois et "en organisant la franchisation d'un certain nombre d'enseignes jugées les moins rentables", a ajouté l'élu des Bouches-du-Rhône. "On est en train une fois de plus de faire payer aux salariés des stratégies d'entreprise qui sont décidées en haut lieu en faisant fi de tout ce qu'ils ont donné", a-t-il dénoncé. Selon lui, Carrefour a en outre "utilisé les dispositions des ordonnances" sur le droit du travail et "non content de supprimer des emplois, on va en plus le faire dans des conditions qui sont avec des droits minimum pour les salariés qui vont être concernés et en ciblant particulièrement sans doute les seniors". L’entreprise a dévoilé mardi un plan de transformation pour s'adapter aux nouveaux modes de production et de consommation. Le plan du géant de la distribution passe notamment par la suppression de 2.400 postes en France via un plan de départs volontaires, ainsi qu'une réduction de coûts de deux milliards d'euros et un virage vers le commerce en ligne et le bio.

Indigne: Carrefour surfe sur les ordonnances Macron pour booster ses profits (PCF)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011