Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 06:15
Stephane Postollec (CFDT), Florence Porhel (Sud), Christophe Boudrot (CGT) décideront aujourd'hui s'ils maintiennent la manifestation prévue à 10h le samedi à la Manu

Stephane Postollec (CFDT), Florence Porhel (Sud), Christophe Boudrot (CGT) décideront aujourd'hui s'ils maintiennent la manifestation prévue à 10h le samedi à la Manu

Sur le fil ! La direction du CHPM a indiqué hier après-midi qu'un tableau de garde avait été établi pour le mois de décembre à l'unité de soins intensifs de cardiologie. Qui ne fermera donc pas. Les syndicats attendent le conseil de surveillance de ce matin pour dire s'ils maintiennent la manifestation de samedi. 

« Le tableau de garde de cardiologie a été arrêté pour le mois de décembre. Je tiens à remercier la communauté médicale et soignante pour sa mobilisation et son soutien auprès du service de cardiologie, ainsi que le CHRU de Brest et l'Hôpital d'Instruction des Armées Clermont Tonnerre, qui participent à la solidité du dispositif. Ainsi, la totalité de l'offre de soins est préservée pour la population du territoire ». C'est par ce communiqué que la direction du centre hospitalier des pays de Morlaix a annoncé, hier, en fin d'après-midi, que l'unité de soins intensifs de cardiologie (Usic) ne fermerait finalement pas en décembre.

Garanties ministérielles


La nouvelle a immédiatement été transmise au personnel de l'Usic, qui s'en réjouit, évidemment. Comme s'en réjouissent aussi certainement les personnels des autres services, mais surtout les usagers de l'hôpital. Elle sonne également comme un soulagement pour le sénateur Jean-Luc Fichet, la députée Sandrine Le Feur et Agnès Le Brun, maire de Morlaix et présidente du conseil de surveillance du CHPM, qui s'étaient rendus, le matin même, au ministère de la Santé, à Paris, afin de défendre le maintien d'une « offre de soins complète et cohérente » sur le territoire morlaisien. Psychiatrie comprise, donc. Le trio avait même obtenu la garantie, par la conseillère de la ministre, qu'en cas de fermeture provisoire de l'Usic, « tous les moyens seraient mis en oeuvre pour assurer sa réouverture et son maintien dès le début de 2018 ». Car il ne pensait pas qu'une solution de dernière minute serait trouvée.
 
 

Pas de conseil houleux


Du côté de l'intersyndicale CFDT-CGT-SUD, qui a multiplié les réunions et les actions ces derniers jours, on se félicitait aussi de cette annonce qui intervient sur le fil, la veille du jour de fermeture programmé. Heureux que la mobilisation ait payé, les délégués syndicaux se veulent néanmoins vigilants. Et attendent l'issue du conseil de surveillance convoqué ce matin, à leur demande et celle d'élus du territoire, pour juger si « la solution trouvée par la direction est pérenne et permet bel et bien de sortir de cette situation de crise. En décembre mais aussi et surtout dans les mois qui suivront. » Ce qui s'annonçait comme une réunion houleuse, les syndicats reprochant à la direction de « gérer l'hôpital comme au XIXe siècle », ne le sera donc probablement pas.

Quid du rassemblement ?


Reste désormais à savoir si le rassemblement citoyen prévu samedi matin, devant la manufacture, sera maintenu. Forts des milliers de signatures recueillies sur leurs pétitions en ligne et papier, les syndicats s'attendaient à une belle mobilisation. Un défilé était même prévu, du quai de Léon au Pouliet, avec retour par l'allée du Poan-Ben. « Nous ne pouvons encore rien dire, confiait hier soir Stéphane Postollec, de la CFDT. Le conseil de surveillance sera déterminant ». En tout état de cause, la municipalité, elle, maintient son opération « Coeur rouge, Coeur battant, Coeur de ville », organisée en partenariat avec les commerçants du centre-ville (qui ont reçu les ballons hier), afin de montrer leur soutien au service de cardiologie.
 
 
 
 
 
 
Communiqué de l'intersyndicale CGT-SUD-CFDT

Communiqué de l'intersyndicale CGT-SUD-CFDT

Voir aussi les articles du Ouest-France

Morlaix. Cardio : les soins intensifs ne fermeront pas au 1er décembre
 
Morlaix. Soins intensifs en cardio : "Tenir jusqu’à début 2018"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011