Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 12:55
Face à la répression des résistances syndicales et citoyennes, l'urgence de construire dès maintenant par une implication populaire importante et durable les bases d'une société post-capitaliste (déclaration du PCF Finistère, 13 décembre 2017)

Déclaration de la Fédération du PCF du Finistère...

Après la répression dont ont été victimes, parmi d'autres, les syndicalistes CGT qui ont tenté d'agir sur les relations sociales à Synutra Carhaix.  

Elles et ils se battent pour le progrès social, écologique et démocratique.

Le pouvoir n'a qu'une réponse: la répression. 

Pourquoi? 

Le système capitaliste mondialisé dans lequel nous vivons est aujourd'hui miné jusqu'à la moelle par des contradictions dont l'ampleur le rend incapable d'assurer l'avenir et même la survie de l'humanité. 

Pour perpétuer sa domination, ce système restreint désormais les droits humains. Les ordonnances travail qui donnent de nouvelles armes à l'exploitation capitaliste en sont un exemple.

Dès lors que des syndicalistes, des femmes et des hommes de progrès refusent toute régression, les valets du système sortent leur dernier recours: la répression. 

A l'heure du réchauffement climatique, à l'heure de la prolifération du terrorisme, à l'heure des trafics en tout genre, à l'heure du gangstérisme financier, qui est décidé à s'attaquer à ce système? Pas ses serviteurs zélés. Car les tenants du système, les tenants de cette classe savent que le statut quo est impossible. 

Une seule question demeure: Capitalisme ou dépassement de celui-ci?  

Pour les communistes et révolutionnaires, il nous faut réinventer dans les conditions d'aujourd'hui les transformations révolutionnaires dont la France mais aussi le monde ont besoin. 

Ces nouvelles révolutions qui toucheront le cœur du capital et s'attaqueront dans le même mouvement à la multitude de dimension de l'aliénation et de l'exploitation feront face à une lutte des classes internationale féroce. 

Tout changement qui commence par résister, agir, rassembler, imaginer, créer se heurte à tous les niveaux aux valets du capital qui s'arc-boutent sur leurs privilèges contre la majorité des peuples et de l'humanité.

Le monde est entré dans une instabilité très profonde. A nous femmes et hommes de progrès d'en faire émerger le meilleur.

La question du post-capitalisme est posée. 

Le capitalisme n'étendra plus les droits humains. Tous les jours, il tente désormais de les restreindre pour étendre sa domination. 

Nous, communistes, nous n'aurons de cesse de le combattre. 

Nous ne le dépasserons - pour une nouvelle logique de développement humain - que si la démocratisation, la diffusion et l'extension des pouvoirs dans les mains du plus grand nombre est continu. 

Que si se substitue une utilisation solidaire et partagée des immenses richesses créées aujourd'hui par le travail et les savoirs. 

L'émancipation sera désormais indissociablement sociale, féministe, démocratique, écologique et pacifique. 

Ces révolutions deviennent dès lors l'objet d'une bataille d'idées intense et renouvelée. 

Pour nous communistes tout processus révolutionnaire abouti ne sera qu'un développement ininterrompu de la démocratie dans tous les domaines.

Aussi dur sera le chemin, la démocratie, l'action; la maîtrise consciente du processus politique par le peuple n'est pas négociable. 

Face à la politique de force du gouvernement Macron et du Medef, de nouvelles formes de démocratie et d'appropriation sociale, participatives, coopératives, délibératives doivent étendre considérablement le champ actuel des pouvoirs populaires. 

Face aux défis gigantesques qui s'additionnent, il est temps qu'une implication populaire durable, et son seulement insurrectionnelle, pousse et prolonge dans tous les domaines, par la conquête citoyenne permanente, les processus révolutionnaires qui cheminent et se cherchent. 

Tel est le sens du soutien actif de la fédération du Finistère du PCF vis-à-vis de toutes celles et ceux qui défendent les droits humains et sociaux, agissent pour le progrès social et de l'humanité.  

La Fédération du Finistère du PCF - le 13 décembre 2017  

Face à la répression des résistances syndicales et citoyennes, l'urgence de construire dès maintenant par une implication populaire importante et durable les bases d'une société post-capitaliste (déclaration du PCF Finistère, 13 décembre 2017)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011