Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2017 6 30 /12 /décembre /2017 06:58

Entre le 20 octobre et le 20 novembre 1947, la commission des Activités anti-américaines auditionne onze réalisateurs, scénaristes et producteurs d'Hollywood. L'accusation n'a qu'un seul but : prouver l'appartenance de ces hommes au Parti communiste américain et l'infiltration communiste dans les studios. Un comité de soutien emmené par John Huston, Humprey Bogart, Lauren Bacall ou Groucho Marx est créé. Mais l'Amérique a déjà basculé dans la guerre froide et l'hystérie anticommuniste. Condamnés, emprisonnés, les Dix sont interdits de travail. L'Humanité publie des extraits des auditions, souvent musclées, de ces hommes qui signèrent les plus beaux films d'Hollywood.

 

Le scénariste Adrian Scott fut surtout un grand producteur. Il a produit entre autres Pris au piège d'Edward Dmytryk et le Garçon aux cheveux verts de Joseph Losey.

 

Audition d'Adrian Scott

 

LE PRÉSIDENT Ce n'est peut-être pas la pire déclaration que nous ayons reçue, mais c'est presque la plus mauvaise.

M. SCOTT Puis-je être en désaccord avec le président, s'il vous plaît ?

LE PRÉSIDENT Par conséquent, elle est manifes-tement irrecevable, pas du tout pertinente, elle n'a rien à voir avec l'enquête et le président décide que la déclaration ne sera pas lue. M. Stripling.

M. STRIPLING M. Scott, êtes vous membre d'uneguilde, soit la Guilde des réalisateurs, soit la Guilde des scénaristes ?

M. SCOTT Je ne crois pas que ce soit une questionappropriée, M. Stripling.

M. STRIPLING Avez-vous déjà été membre de la Guilde des scénaristes ?

M. SCOTT M. Stripling, je répète, je ne crois pas que ce soit une question appropriée.

M. STRIPLING  Êtes-vous, ou avez-vous été membre du Pari communiste ?

M. SCOTT Puis-je répondre à la première question,M. Stripling ?

M. STRIPLING Vous avez dit que ce n'était pas unequestion appropriée.

M. SCOTT  Je vais voir si je peux y répondre convenablement.

LE PRÉSIDENT Vous avez dit que ce n'était pas une question appropriée.

M. SCOTT Je crois que c'est une question qui violemes droits de citoyen. Je ne crois pas qu'il revienne à cette commission d'enquêter sur mes relations personnelles, mes relations privées, mes relations publiques.

LE PRÉSIDENT Alors vous refusez de répondre à la question ?

M. SCOTT La commission n'a pas le droit d'enquêter sur ce que je pense, sur les personnes avec qui je m'associe...

M. STRIPLING Nous n'enquêtons pas sur ce que vous pensez, M. Scott, nous voulons savoir si vous êtes membre de la Guilde des scénaristes.

M. SCOTT Je crois que j'ai répondu à la question.

M. STRIPLING M.le président, je vous demande d'ordonner au témoin de répondre à la question.

LE PRÉSIDENT Le témoin doit répondre à la question.

M. SCOTT Je vous demande pardon ?

LE PRÉSIDENT Le témoin doit répondre à la question en répondant.

M. SCOTT Je crois que j'ai répondu à la question, M. le président.

LE PRÉSIDENT Est-ce que vous refusez de répondre à la question ?

M. SCOTT J'y ai répondu de la façon dont je souhaitais y répondre.

LE PRÉSIDENT Avez-vous déjà été membre ? Je nesais pas d'après votre réponse si vous étiez ou non membre.

M. SCOTT Ma réponse tient toujours.

LE PRÉSIDENT Êtes-vous membre ?

M. SCOTT Je crois que j'ai répondu à cette question.Souhaitez-vous que je réponde de la façon dont je l'ai fait auparavant ?

LE PRÉSIDENT D'après votre réponse, je dois être terriblement stupide, mais d'après votre réponse, je ne peux pas dire si vous êtes membre ou non.

M. SCOTT M. Thomas, je ne suis pas d'accord avecvous, je ne crois pas que vous soyez stupide. J'ai répondu à la question du mieux que j'ai pu.

LE PRÉSIDENT Je ne peux pas dire si vous êtes membre.

M. SCOTT Je suis vraiment désolé.

M. STRIPLING M. Scott, pouvez-vous dire à la commission si vous êtes ou avez été membre du Parti communiste ?

M. SCOTT Monsieur Stripling, cette question vise à enquêter sur ma vie personnelle et privée. Je ne pense pas que ce soit pertinent ­ je ne pense pas que ce soit une bonne question non plus.

M. STRIPLING Est-ce que vous refusez de répondre à la question, M. Dmytryk ?

M. SCOTT M. Scott.

M. STRIPLING M. Scott.

M. SCOTT Je crois que cette question viole mes droits de citoyen. Je crois qu'elle viole aussi le 1er amendement. Je crois que je ne peux pas participer à une conspiration avec vous pour violer le 1er amendement.

LE PRÉSIDENT Maintenant, nous ne pouvons même pas dire à partir de cette réponse si vous êtes un membre du Parti communiste.

M. STRIPLING Je répète la question, M. Scott : pouvez-vous dire si vous avez déjà été membre du Parti communiste ?

M. SCOTT Je répète ma réponse, M. Stripling.

LE PRÉSIDENTTrès bien, le témoin estexcusé.

MARDI Lester Cole

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011