Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2017 7 03 /12 /décembre /2017 16:16

Une délégation des cheminots CGT a rencontré Mme la Maire de Châteaulin Gaëlle NICOLAS mardi en fin d'après midi, à la mairie de Châteaulin.

 

 Il en ressort pour l'essentiel que: 

 

- la Maire a été contacté par les services commerciaux de la SNCF pour un transfert des activités de guichets vers l'office de tourisme sans lui laisser d'autres choix. Elle n'est pas emballée par cette solution de part l'éloignement de l'office par rapport à la gare et le coût de la prestation est à la charge de la communauté de commune (Un pourcentage sur la vente des billets rentabiliserait la prestation pour moitié). La CGT a fait remarquer que sans un professionnel, le conseil à l'office de tourisme restera effectivement très limité et que les usagers qui n'ont pas ou qui ne veulent pas d'internet devront à terme se rendre en gare de Quimper ou Landerneau pour préparer leur voyage. La CGT a  aussi insisté sur l'accueil, l'information et le service en gare pour la sécurité, les PMR et en cas de perturbations. 
 

Une  inauguration officielle de réouverture de la ligne aura lieu dimanche 10 décembre, en principe au croisement des trains en début d'après midi. Il est possible qu'Elisabeth BORNE, ministre des transports y participe.

Comme pour les 150 ans de la gare de Châteaulin, un rassemblement CGT sera organisé ce 10 décembre à Châteaulin à 14h 

Appel de la CGT Cheminots à la mobilisation des usagers le dimanche 10 décembre à Châteaulin à 14h

                                 Tract aux usagers

 

Mesdames, messieurs,

 

 

La réouverture de la ligne ferroviaire entre Quimper et Brest est pour nous l'occasion de vous faire un point sur la situation du service public ferroviaire en Finistère.

La CGT est porteuse d'une vision de l'aménagement du territoire solidaire et durable ; Ainsi nous portons des propositions d'organisation des transports basées sur la complémentarité entre les différents modes plutôt que sur la concurrence.

La CGT a d'ailleurs soutenu   la régionalisation des transports TER qui depuis sa mise en œuvre en 2002 a permis de relancer durablement cette activité. Ainsi en Bretagne des investissements massifs  ont été réalisés par la Région sur fond propre ou dans le cadre des Contrats de Plans Etat-Région. Cela a permis de moderniser le réseau ferroviaire mais aussi l'acquisition de matériels TER  modernes avec des résultats sensibles tant en matière de fréquentation qu'en terme d'offre ferroviaire en Bretagne.

C'est d'ailleurs dans ce cadre que viennent d'être réalisés les travaux de rénovation de la ligne entre Quimper et Brest. Cela permettra dès le 10 décembre prochain de relier à nouveau Quimper à Brest en 1h14.

La CGT porte depuis de nombreuses années la nécessité pour nos territoires de maintenir des services publics structurants pour nos territoires. Des interpellations d'élus, d'associations d'usagers, de voyageurs tout comme les actions menées par les cheminots ont permis notamment le maintien  de cette ligne ferroviaire indispensable notamment en ce qu'elle constitue une alternative crédible à la route en cohérence avec les objectifs de préservation de l'environnement et de sécurité pour les usagers transportés.  Si sa rénovation est désormais réalisée reste que sa modernisation demeure à l'ordre du jour.

En effet développer l'offre sur cet axe nécessiterait de nouveaux investissements notamment pour permettre de diminuer le temps de parcours mais aussi la mise en place d'une desserte étendue à de nouvelle villes notamment vers l'aquitaine via Nantes.

En outre, pour garantir la sécurité, la sureté et l’information des voyageurs, reste posée la question du maintien de la présence humaine à bord des trains, dans les gares, tout comme aux guichets de vente.

 

Des travaux de modernisation étaient initialement prévus en 2014 sur la ligne Quimper-Landerneau. Ils permettaient de doubler le trafic TER avec la création d'une double voie entre Landerneau et Hanvec et de réduire le temps de parcours Quimper-Brest à 59 min contre 1H14. Malheureusement ces travaux attendus ont été reportés à 2015 avant d'être annulés et reportés sine die.

Alors pourquoi la modernisation de cette ligne est-elle bloquée?

Les décisions politique tant au niveau national qu'européen menacent clairement la présence à long terme du service public ferroviaire et risque d'anéantir les investissements réalisés  par la Région et les autres collectivités locales pour maintenir voir développer des offres de transports alternatives à la route. En effet la baisse drastique des dotations de l'Etat vers les collectivités effectuées ces dernières années et malheureusement confirmées à hauteur de 13 milliards d'euros par l'actuel gouvernement compromet l'avenir pour des milliers de  personnes dans nos territoires.

En outre, l'Etat comme la commission européenne veulent imposer l'ouverture à la concurrence du TER dès 2019, ce qui risque de conduire à l'abandon des lignes jugées non rentables. Cette position idéologique n'a pour but que de créer des marchés privés aux mains d’un petit nombre d’entreprises pour reporter les contributions publiques vers les actionnaires de celles-ci. Les assises de la mobilité qui se tiennent actuellement en France dans la plus grande opacité déboucheront sur une nouvelle loi d'orientation des mobilités intérieures dite LOMI favorisant la mise en concurrence des différents modes de transport en lieu et place de leur nécessaire mise en complémentarité.

Pour la CGT le développement économique de la Région Bretagne et in fine du Finistère passe par un service public capable de répondre aux besoins de transports. Nos territoires bénéficieront d'un réel développement que si un service public efficient et efficace est maintenu en réponse aux besoins des usagers.

 

Ensemble participons au rassemblement avec la CGT  le dimanche 10 décembre 14h00 à la gare de Châteaulin  et exigeons:

 

  • Une vraie modernisation de la ligne Quimper - Landerneau de relier Quimper à Brest en 59 min et de doubler le trafic des trains permettant TER avec un programme d’investissement plus ambitieux ;

 

  • La réhumanisation des gares et des trains ;

 

  • L’ouverture des guichets du premier au dernier train dans chaque gare ;

 

  • Une accessibilité à l’ensemble des trains pour tous les citoyens ;

 

  • Le développement du TER, des Trains d’Equilibre du Territoire (Brest-Quimper-Bordeaux) et du Fret ferroviaire                                            

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011