Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2017 7 12 /11 /novembre /2017 15:59
Grève à la Poste, chez les Cheminots, interpellations des personnels de la santé, des finances publiques, multiplication des mouvements de luttes des fonctionnaires pour la défense des services publics dans le Finistère: communiqué du PCF 29

A Brest, le 10 novembre 2017 

 

Communiqué du Parti Communiste Français, Fédération du Finistère:

 

Casse des services publics dans le Finistère, cela ne peut plus durer! 

 

La Fédération du Parti Communiste Français du Finistère apporte son soutien aux travailleurs et à leurs syndicats qui luttent et résistent contre la casse de leurs emplois, leurs conditions de travail et la réduction des services publics à la population. Les usagers sont souvent de la partie aussi pour défendre ces services publics, à travers la création de comité de défense des hôpitaux de proximité, du rail, des services postaux, car c'est notre patrimoine commun, des outils de vie quotidienne et d'aménagement du territoire qui sont mis en danger. 

 

En ce moment, nous  affirmons tout particulièrement notre solidarité avec le mouvement des postiers et facteurs en grève, parfois depuis une semaine, à Carhaix, Briec, Quimperlé.  Les annonces sur un déplacement du centre de tri de Brest à Rennes nous inquiètent aussi fortement.  

 

Nous soutenons les revendications des cheminots de la gare de Quimper qui luttent contre la réduction les horaires d'ouverture et la suppression des postes de guichets en gare de Quimper et Châteaulin. 

 

A Quimper, les horaires d'ouverture aux guichets se réduisent considérablement: 3 guichets sont ouverts en semaine au lieu de cinq actuellement et tous les guichets seraient fermés le dimanche. C'est inacceptable. Partout, on déshumanise gare après gare l'accueil des usagers du train. La presque totalité des cheminots de la gare de Quimper se sont mis en grève 2 vendredi consécutifs afin d'empêcher ces mesure et le conflit est toujours en cours. 

 

De même, nous avons des grosses inquiétudes sur le remplacement des TGV par des TER sur la ligne Rennes-Quimper alors que les trafics doivent augmenter et que les efforts et investissements ont été fait en grande partie par les bretons.

 

Nous affirmons également aussi notre soutien total aux agents des Finances Publiques qui luttent et souffrent face à la réduction de leurs moyens alors que la fraude fiscale n'a jamais été aussi grande, comme le montrent les tristes exemples des Panama et Paradise papers, symptôme du fonctionnement ordinaire d'un capitalisme rapace. Là aussi, les guichets sont de plus en plus fermés, des jours entiers, pour les usagers des centres de Finances Publiques et les Trésoreries locales ferment les unes après les autres, avec une perte sèche par rapport à leurs activités de conseil et de proximité. 

 

C'est plus largement, également tous les fonctionnaires (Santé, Maisons de retraite, Education, Services sociaux...) qui sont confrontés aux réductions massives de postes ( emplois aidés... ) et moyens financiers alors que les besoins n'ont jamais été aussi grands.

 

Le choix du moins-disant social, de la privatisation et d'une société fondée essentiellement sur le marché contre le service public a été clairement fait par Macron, et il le mettra en oeuvre de manière encore plus violente probablement que ses prédécesseurs Messieurs Chirac, Sarkozy et Hollande. 

 

Face à ces régressions tout azimut qui transforment en profondeur notre société en laissant la part belle au business contre les intérêts du peuple, à la compétition, au libre jeu des inégalités, contre les objectifs d'intérêt général portés par les services publics, les communistes sont solidaires et dans l'accompagnement de toutes les luttes, de toutes les tentatives pour inverser le cours des choses, car le service public est un choix de civilisation et l'héritage de conquêtes sociales et démocratiques auxquelles nous avons amplement contribué.  

 

Non, à l'évidence, ce qui est moderne, ce n'est pas le néo-libéralisme, ce n'est pas de tout livrer aux appétits marchands, de tout déréguler, de tout mettre en concurrence, avec à la clef, un abandon de territoires et de populations entières, particulièrement dans notre Pen-ar-Bed, et dans nos zones rurales. 

Grève à la Poste, chez les Cheminots, interpellations des personnels de la santé, des finances publiques, multiplication des mouvements de luttes des fonctionnaires pour la défense des services publics dans le Finistère: communiqué du PCF 29

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011