Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 06:20
Alberto Garzon, porte-parole d'Izquierda Unida

Alberto Garzon, porte-parole d'Izquierda Unida

Dans l'Humanité du 12 octobre 2017, il y avait une interview intéressante de Nuria Lozano, représentante de Izquierda Unida, coalition dont est membre le Parti Communiste Espagnol. Izquierda Unida plaide pour le droit à l'auto-détermination mais ne souhaite pas l'indépendance de la Catalogne ou du Pays Basque mais la construction d'une République fédérale plurinationale et plurilinguistique. Morceaux choisis:

"Il faut d'abord trouver un cadre de médiation entre les différentes parties pour ouvrir une voie de dialogue mais sans condition au préalable. Les deux parties doivent se reconnaître comme des sujets légitimes. Nous sommes face à un conflit historique qui a besoin de tous les mécanismes démocratiques sans exception. Prenant en compte que 80% de la société catalane a manifesté un intérêt à exercer son droit de décider, il faudrait intégrer l'idée d'un référendum accordé entre les parties qui permette à la société catalane de décider, il faudrait intégrer l'idée d'un référendum avec des garanties politiques qui permettrait de dépasser les déficiences de la feuille de route du gouvernement de la Generalitat, son manque de contenus sociaux et une régénération politique. Un référendum qui mette fin également à l'action, répressive de l'Etat, à la grave vulnérabilité de l'autogouvernement de Catalogne et aux attaques aux droits fondamentaux et libertés qui affectent l'ensemble des citoyens de l'Etat. 

(...)

Il s'agit d'un conflit politique de caractère historique. En 2010, à la suite d'une sentence du tribunal constitutionnel contre la "Estatut" (statut de Catalogne) qui a entraîné une judiciarisation de la politique, ce conflit s'est accentué, provoquant une situation de blocage politique et institutionnel. C'est pourquoi une majorité de la population catalane considère que l'actuel cadre de l'autonomie, défini dans la Constitution de 1978, est épuisé et qu'il est nécessaire d'avancer vers d'autres scénarios de souveraineté grâce à des changements constituants dont le coeur est le droit à décider. Nous vivons une crise de régime intense. Pour IU, la solution à ce conflit passe par un processus constituant qui déboucherait sur une République fédérale. Notre pays est plurinational. La Constitution de 1978 et le régime sur laquelle il s'est édifié sont épuisés. C'est là une conséquence de l'offensive néolibérale de ces dernières années. Nous plaidons pour une République fédérale, plurinationale, plurilinguistique, multiculturelle, coopérative et solidaire. Cela implique nécessairement la reconnaissance du droit à l'autodétermination, et la conquête de droits sociaux pour les classes populaires. Ce modèle d'Etat doit reposer sur un pacte entre les différentes unités fédérées comme expression des différents peuples, garantissant la souveraineté politique, mais également la souveraineté énergétique, alimentaire, éducative, sanitaire..."

Entretien avec Nuria Lozano réalisé par Cathy Dos Santos pour l'Humanité, 12 octobre 2017    

carte de Catalogne

carte de Catalogne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011