Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 15:05

 

L'entreprise de VTC Publicab (120 salariés, Paris 15e), dont les salariés travaillent via Uber, a été verbalisée pour dissimulation de 13 salariés et abus de vulnérabilité : l'entreprise embauche de jeunes demandeurs d'emploi et des chargés de famille sous de prétendus forfaits jours, sans décompter leurs durées réelles de travail. Rémunérés en fonction de leur chiffre d'affaires, les salariés doivent effectuer un nombre très important d'heures. Depuis 2013, la société espagnole Criptana (chauffage, ventilation, climatisation) « détache » des dizaines de travailleurs roumains sur des chantiers dans toute la France en soustraitance de Bouygues Énergies et Services et Axima (Engie) : au ministère de la Défense à Balard, à l'Ikea de Bayonne, à l'hôpital de Boulogne-sur-Mer... Environ 60 % de son chiffre d'affaires est réalisé en France, dans le cadre du « détachement de salar i é s ». Après les constats réalisés sur le chantier Airbus Helicopters à Dugny (93) et les courriers de nombreux agents de l'inspection du travail, un PV a été dressé contre Criptana (dissimulation d'activité et de salariés) et contre Bouygues ES (recours à entreprise exerçant un travail dissimulé). Vingt ouvriers de nationalité roumaine ont fait grève du 6 juin au 4 juillet, soutenus par le collectif confédéral Migrants de la CGT construction : ils ont obtenu des régularisations de paiement d'heures supplémentaires et de retenues sur salaires pour un montant de 400 000 euros.

À la suite de contrôles depuis 2014, la société RNK Facade a payé un redressement à l'Urssaf d'un montant de 186 594 000 euros. Elle avait alors reconnu avoir elle-même créé deux « soustraitants » immatriculés en Pologne (Wastanex et Iwonex-Bud), dont le seul but était de lui mettre de la main-d'oeuvre à disposition. Elle a récidivé en juillet 2017.

Il faut protéger les salariés en France de ces graves méfaits dans les rangs du patronat français. Interdire les VTC non salariés et dénoncer la directive discriminatoire et frauduleuse dite des « travailleurs détachés ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents