Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 08:05

 

ÇA CHAUFFE POUR LES 2 °C SELON DES CHERCHEURS ÉTATS-UNIENS, IL Y A SEULEMENT 5 % DE CHANCES D'ATTEINDRE L'OBJECTIF DE LIMITER LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE À 2 °C, COMME FIXÉ PAR L'ACCORD DE PARIS SCELLÉ EN 2015.

11,2 C'EST, EN MILLIARDS, LE NOMBRE D'HABITANTS DE LA TERRE À L'HORIZON 2100, SELON LES NATIONS UNIES.

LE JOUR DU DÉPASSEMENT TOMBE CETTE ANNÉE LE 2 AOÛT. EN 2009, CETTE LIMITE ÉTAIT ATTEINTE LE 25 SEPTEMBRE. QU’IMPLIQUE CE GLISSEMENT DE DATE ?

 

 

En sept mois, l'humanité a produit et consommé ce qui lui était imparti pour un an. Une « débauche » que dénonce Arnaud Gauffier, responsable agriculture chez WWF France.

ARNAUD GAUFFIER

L’Overshoot Day, ou «jour du dépassement», est établi chaque année par l'organisation Global Footprint Network. Il correspond au moment où l'humanité a consommé l'ensemble des ressources naturelles renouvelables que la planète peut générer en une année. Autrement dit, passé cette date, nous vivons à crédit, sur les réserves de la Terre. C'est un peu comme si l'on avait pompé tous les intérêts de notre compte en banque et que l'on commençait à puiser dans le capital... il arrive un moment où les ressources s'épuisent et où l'on finit par ne plus rien avoir. Continuons sur cette lancée, et il nous faudra l'équivalent de 1,7 planète pour assumer les besoins de toute l'humanité cette année. Nos émissions de gaz à effet de serre comptent pour 60 % de cette empreinte écologique. Voilà pourquoi nous appelons, entre autres, à la neutralité carbone d'ici à 2050. Cela implique de cesser d'émettre plus de CO2 que ce que la planète est capable d'absorber.

 

L'AUGMENTATION DE NOTRE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE RÉDUIT LA CAPACITÉ DES RESSOURCES À SE RÉGÉNÉRER : QUELLES SONT LES SOLUTIONS POUR SORTIR DE CE CERCLE VICIEUX ?

ARNAUD GAUFFIER

Le problème est en effet que nous consommons de plus en plus vite et diminuons de cette manière la résilience des écosystèmes, qui ne peuvent pas suivre le rythme. Il faut sortir très rapidement d'une économie fondée sur des énergies fossiles polluantes pour nous orienter vers les énergies renouvelables. C'est possible: des signaux montrent que cette transition est à l'oeuvre. Prenons l'exemple de Trump. Il a décidé de rouvrir les centrales à charbon, ce qui est une décision politique électoraliste. Or, le business lui-même lui donne tort. Les centrales ne rouvriront pas dans la mesure où elles ne sont plus compétitives. De fait, l'éolien et le solaire, entre autres, sont en pleine expansion: à l'échelle mondiale, il y a plus d'électricité générée via les renouvelables que via le charbon. Quoi qu'il en soit, cela ne suffira pas. Nous ne pouvons accéder à l'énergie 100 % renouvelable qu'à la condition de réduire notre consommation énergétique.

 

LA PRIORITÉ EN TERMES DE TRANSITION ÉCOLOGIQUE EST DONC D'EN FINIR AVEC LA SURCONSOMMATION ?

ARNAUD GAUFFIER

Oui. Encore une fois, les renouvelables ne pourront supporter à elles seules notre débauche énergétique. Néanmoins, les actions à mettre en oeuvre ne sont pas les mêmes pour tous. Au vu de leur mode de vie et de consommation, il n'est pas question de demander des efforts aux Somaliens, par exemple. C'est aux pays développés de faire l'essentiel, et de le faire vite. Nous pouvons par exemple agir sur notre alimentation. Poisson, viande, produits laitiers... il faut consommer moins de produits animaux et de meilleure qualité: valoriser les produits de la petite pêche et choisir du poisson certifié, issu d'une pêche durable qui ne détruit pas les océans et qui respecte les stocks. Il ne s'agit pas de devenir tous végétariens, mais de consommer moins et mieux, de modifier durablement nos habitudes. Au-delà, nous devons transformer l'économie et la façon dont on en mesure le progrès. Tout un chacun, au quotidien, peut consommer différemment. On constate une prise de conscience réelle, bien que relative, du côté du secteur privé, Mais la grande distribution est prise à son propre piège: une politique de développement durable ambitieuse va complètement à l'encontre de son modèle économique, qui vise à éliminer les concurrents en pratiquant le prix le plus bas. Le changement de modèle, enfin, passe par l'éducation. Si l'on veut que les citoyens, enfants et adultes, développent une conscience écologique, il faut les éduquer dès maintenant.

 

5,2 C'EST LE NOMBRE DE PLANÈTES QUI SERAIENT NÉCESSAIRES À L'HUMANITÉ SI ELLE CONSOMMAIT AUTANT QUE LE CANADA ET L'AUSTRALIE.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans INTERNATIONAL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011