Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 09:08
photo Le Télégramme - l'actuelle médiathèque des Ailes du Temps à Morlaix, rue Gambetta

photo Le Télégramme - l'actuelle médiathèque des Ailes du Temps à Morlaix, rue Gambetta

Tribune de l'opposition pour le Morlaix Mag de rentrée de septembre 2017: "Les commissions doivent être le lieu d'un vrai travail, d'échange, de présentation des projets en cours... Elles ne sont souvent qu'une prélecture des délibérations prêtes pour atterrir en conseil municipal".

Là, ça n'a même pas été même le cas: au dernier conseil municipal de Morlaix du 6 juillet 2017 est passée une demande de subvention pour un transfert de la bibliothèque des Ailes du Temps qui n'a pas fait l'objet d'un débat en commission culture et sur laquelle la majorité a refusé de nous apporter plus d'informations sur le lieu envisagé ou choisi pour accueillir la potentielle nouvelle bibliothèque des Ailes du Temps en Commission Urbanisme et en Conseil Municipal.  

Voici ce que retenait le Télégramme du débat du Conseil Municipal sur ce point le 7 juillet dernier: 

Conseil municipal. Skate-park, Ehpad et médiathèque à l'ordre du jour (Sophie Prévost, Le Télégramme - 7 juillet 2017) 

La future médiathèque, ou « troisième lieu ».Une demande de subvention de 600.000 € pour la future médiathèque les Ailes du temps, formulée dans le cadre du contrat de territoire 2015-2020, a valu là encore des questions. « Je suis surpris d'une somme aussi modeste, d'autant qu'on ne sait pas ce qui va se passer », s'interrogent Jean-Pierre Cloarec et Ismaël Dupont. Pour Agnès Le Brun, il s'agit « de mettre toutes les chances de son côté », pour avoir le temps de préparer un outil du futur, bibliothèque et lieu de vie, qu'elle appelle « troisième lieu ». « Si achat il y a, il faut négocier. Nous visitons actuellement plusieurs lieux, mais il n'est pas utile de faire monter la sauce publiquement », a répondu le maire.    

J'ai beaucoup argumenté de mon côté sur la nécessité de réfléchir de manière collective, avec l'opposition, au nouveau lieu d'implantation, et sur le budget de l'opération de création d'une nouvelle médiathèque qui semblait insuffisant. 

Nous n'avons obtenu aucune information sérieuse en Conseil Municipal ni après pendant l'été sur le projet de la majorité, sur le lieu d'emplacement du nouvel espace médiathèque en centre-ville, sur la destinée future de l'actuelle bâtiment des Ailes du Temps, rue Gambetta.  

Nous apprenons aujourd'hui en lisant la tribune de la majorité dans le Morlaix Mag que tout est déjà bouclé sans que rien n'ait été partagé, dans l'information ou la discussion, avec les élus d'opposition, y compris et surtout les élus de la Commission Culture, Jean-Philippe Bapcérès et moi-même: 

"Là aussi, 2017 a été une année déterminante. L'acquisition d'un nouveau bâtiment pour y installer une bibliothèque nouvelle génération a été signée juste avant l'été et deviendra un lieu de vie culturelle qui remplacera les Ailes du Temps, installés à un endroit peu commode". 

Juste avant l'été... Faut-il comprendre avant le Conseil Municipal du 6 juillet? Et aucune information ne nous aurait été transmise, aux personnels, aux élus d'opposition? C'est proprement hallucinant!  

Nous avons constamment plaidé depuis que nous avons été élus en avril 2014 pour qu'on se penche rapidement sur le chantier d'une nouvelle médiathèque, d'un déménagement des Ailes du Temps, mais aussi pour qu'on construise ensemble, dans la concertation avec les personnels, en prenant un temps de réflexion collective, de comparaison des pratiques et des équipements, un nouveau projet de médiathèque durable et cohérent. 

Nous sommes aujourd'hui stupéfaits et très en colère que tout se construire en catimini et en écartant totalement l'opposition, les commissions municipales, de l'information et du processus de construction des projets et des décisions. 

C'est une nouvelle fois la politique du fait accompli, la marginalisation totale de l'opposition dont les droits à l'information et à la discussion en amont des décisions sont bafoués, comme pour le passage au Menu Unique en février 2016. 

Pourtant, nous n'avons pas été indifférents loin de là à cette question, que nous avons soulevé à plusieurs reprises de manière régulière, notamment moi en débats sur le budget, depuis 2014, écrivant même un voeu sur ce sujet en mai 2017 (voir ensuite). 

A croire qu'on est puni de trop s'intéresser aux questions qui intéressent la vie quotidienne des Morlaisiens. Circulez, il n'y a rien à voir, rien à discuter! 

Ismaël Dupont, élu PCF-Front de Gauche à Morlaix

Membre de la Commission Culture.     

  

Question orale de l'opposition municipale : Jean-Philippe Bapcérès, Elisabeth Binaisse, Jean-Pierre Cloarec, Ismaël Dupont, Hervé Gouédard, Sarah Noll, Valérie Scattolin, Jean-Paul Vermot
 
Rapporteur : Ismaël Dupont
 
Conseil Municipal du jeudi 11 Mai 2017 
 
Préserver et développer l'attractivité des bibliothèques de Morlaix : Serait-il possible de créer un groupe de travail sur cette question avec l'opposition ?
 
En 2016, les bibliothèques de Morlaix enregistrent une baisse de recette de -10,2 % (-1054 €) et une baisse du nombre d'emprunteurs de 6 %. Le nombre d'adhérents actifs ayant emprunté au moins un livre dans l'année est en baisse continue depuis une décennie, en diminution de 42 % depuis 12 ans. Le nombre d'emprunteurs dans les bibliothèques se réduit aussi sur le plan national, mais dans des proportions moins élevées. Cette baisse touche tout particulièrement les 15-24 ans, ce qui est un peut inquiétant. 10 % seulement des Morlaisiens empruntent dans les bibliothèques de la ville, contre 13 % dans les villes d'une population comparable.
 
Et pourtant, Morlaix est une ville où le livre et la culture sont parties prenantes de l'identité du territoire, de la vie quotidienne et des besoins des habitants. Et pourtant, de nombreuses initiatives à contenu culturel de qualité et de promotion de la lecture publique auprès des adultes et des enfants sont organisées par les personnels des bibliothèques de la ville de Morlaix, et leur directeur, M. Peltier, dont les compétences et le dévouement sont reconnus.
 
Nous regrettons que le budget de fonctionnement des bibliothèques ait été amputé de 16 000 euros en 2009 et réduit encore de 6,5 % en 2016. Le budget actuel, de 83 000€, consacré à la location des murs de La Boissière, aux acquisitions, aux équipements, n'a sans doute pas l'ambition suffisante pour relancer les bibliothèques-médiathèques de Morlaix compte tenu de la concurrence des médiathèques de St Martin et Plourin-les-Morlaix, notamment, et de la tendance générale à la réduction de la fréquentation des bibliothèques. Renforcer l'offre documentaire et travailler sur le cadre de présentation des documents est important si l'on veut susciter une nouvelle demande de fréquentation des bibliothèques.
 
Plus grave encore, le poste de responsable de la section jeunesse reste vacant depuis septembre 2016, et aucun recrutement n'a été lancé depuis. Comment peut-on reconquérir les publics si le travail de médiation et l'amplitude des horaires d'ouverture est entravé par le manque de personnels ?
 
L'ouverture d'un nouveau site internet des bibliothèques de Morlaix peut contribuer à leur redonner de l'attractivité. Il y aurait aussi probablement des choses à améliorer et à repenser au niveau de la mise en réseau et de la complémentarité des bibliothèques de la ville, de la mise en réseau avec les bibliothèques des communes voisines, des facilités pour rendre les documents, de la définition des horaires d'ouverture : la journée continue le samedi serait sans doute plus judicieuse que le vendredi. Évidemment, plus de facilités et de services accordés aux lecteurs, cela veut dire aussi souvent plus de moyens à allouer en terme de personnels.
 
Mais le problème le plus important reste la localisation inadaptée et le vieillissement des locaux de la médiathèque des Ailes du Temps, posant des problèmes de stationnement, inadapté à l'accueil des publics handicapés, des personnes âgées, des femmes enceintes, des parents avec des nourrissons, etc.
 
Il nous semble essentiel de construire très vite un projet clair et innovant de nouvelle médiathèque pour Morlaix, avec un équipement moderne et accueillant, offrant des nouveaux services, en adéquation avec les nouvelles pratiques et attentes de la population, notamment des jeunes. Ce serait un équipement essentiel pour la vie quotidienne des Morlaisiens et les pratiques culturelles à Morlaix.
 
Presque toutes les villes du Finistère comptant entre 10 000 et 20 000 habitants ont investi ces dix dernières années dans des médiathèques modernes, ce qui leur a permis d'accroître leur fréquentation
 
Quel est le projet de la majorité pour relancer la fréquentation des bibliothèques de Morlaix et quel calendrier et moyens se donne t-on pour envisager la création d'une nouvelle médiathèque modernisée, plus attractive et accessible ? Avez-vous associé les personnels des bibliothèques à la réflexion ou prévu de le faire ? Serait-il possible de créer un groupe de travail sur cette question avec des représentants de l'opposition et des personnels?

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents