Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 06:16
PCF: cachez ces trois lettres que je ne saurais voir, dont je ne saurais parler, qu'il faut faire oublier...
PCF: cachez ces trois lettres que je ne saurais voir, dont je ne saurais parler, qu'il faut faire oublier...

Merci France 2 d'avoir réussi à taire pendant tout le reportage sur la vente directe de fruits et légumes à Bastille à l'initiative du Modef et du PCF, jusqu'au nom même du PCF dont les militants étaient à pied d'oeuvre depuis l'aube un peu partout en France ce matin. 

Merci à France Inter d'avoir fait un reportage de 2 minutes sympathiques sur des paysans vendant à prix coûtant leurs fruits et légumes place de La Bastille, et des acheteurs solidaires contents de cette opération "La Campagne à Paris" en omettant le fait que le PCF et le MODEF organisaient l'opération, avec notamment des paysans syndiqués du Tarn-et-Garonne, une opération qui se faisaient sur plusieurs dizaines de sites, en région parisienne notamment. 

Merci à C NEWS, à B FM TV à l'AFP qui se sont ingénié à occulter le Parti Communiste sur cette opération qu'ils ont pourtant relaté avec un point de vue singulièrement choisi pour ne témoigner que d'une partie de l'événement. 

Les communistes sont occultés de tout média: dans zone interdite sur M6, on parle des festivals de France en parlant des vieilles Charrues comme le plus gros festival et en oubliant complètement la fête de l'Humanité.

Dans l'émission C dans l'air sur la 5 avant-hier dont l'objectivité est bien connue, le débat portait en partie sur la descente de Macron dans les sondages: pas d'allusion au PCF comme force oppositionnelle (à l'assemblée notamment), seule la FI est présentée comme parti d'opposition au gouvernement, la seule, sur la loi travail, à avoir fait des interventions pertinentes. La CGT est citée tout en soulignant qu'elle n'a pas le pouvoir politique de la FI...   

Quand va t-on citer le PCF? 

Pour reprendre les propos d'Arno Klarsfeld sur les communistes ennemis de l'Etat d'Israël au moment de la venue de Netanyahou à l'invitation de Macron à Paris, pour rappeler que nous soutenons la démocratie bolivarienne de Maduro, pour parler des "trésors cachés du PCF" à colonel Fabien... Mais surtout rien qui témoigne d'une mobilisation militante forte, d'une combattivité des élus sur des sujets de politique nationale. 

Le PCF n'existe plus médiatiquement, et pourtant il est le premier parti de gauche en nombre d'adhérents, il compte 56 000 adhérents à jour de cotisation, des milliers d'élus, cent ans d'histoire, un groupe parlementaire à l'Assemblée Nationale. Cela occulte tout ce que la société française doit au PCF et aux luttes des travailleurs: grands services publics, Sécurité Sociale, droit du travail, culture et loisirs pour tous, combat contre le fascisme, le racisme et le colonialisme, pour l'émancipation des dominés et des exploités.  

L'an passé, à la fête de l'Huma, les médias n'en avaient que pour les bons mots de Mélenchon: c'était quand même pas les quelques centaines de militants du Parti de Gauche qui organisaient la fête de l'Huma! 

Cela pose la question sans doute de notre mode d'apparaître et de notre force électorale. 

Cela traduit l'anti-communisme persistant d'une grande partie des médias. 

Cela pose avec plus de force les exigences d'un service public d'information respectueux de la diversité et réellement dégagé des puissances financières, ayant des missions d'éducation populaire fondées sur des valeurs démocratiques.  

Heureusement qu'il y a encore  l'Huma , même si le nombre de lecteurs s'amenuise et si la survie du journal tient du jeu d'équilibriste, voire du "miracle permanent"...  Si vous ne lisez pas L'Humanité vous ne saurez jamais qu'hier 1000 militants du PCF ont tenu une centaine de points de vente pour vendre 17 tonnes de denrées alimentaires à prix modique. Pourtant les drapeaux et badges du PCF sont bien visibles, mais l'AFP les à ignorés.

Mélenchon va t-il vouloir la racheter elle aussi comme "La Marseillaise" pour s'offrir le journal de Jaurès comme il convoitait le siège de Jaurès à l'Assemblée?  

 

Les points de vente solidaire de fruits et légumes le 17 août dans de nombreuses villes d’Ile de France

MERCREDI, 16 AOÛT, 2017
HUMANITE
Chaque année, au coeur de l'été, la vente solidaire de plusieurs tonnes de fruits et légumes nourrit le débat à l'initiative du PCF et du Modef. (Capture d'écran)

La vente solidaire de fruits et légumes organisée annuellement et conjointement par le PCF et le Modef (Confédération syndicale agricole des exploitants familiaux), c’est jeudi et c'est « pour le pouvoir d'achat, des prix justes et une agriculture rémunératrice responsable ». La liste de tous les points de vente. 

« L'ouverture des États généraux de l'alimentation a eu lieu en grandes pompes, avec une volonté de grand battage médiatique. Pour diversion ? Les dernières décisions gouvernementales ne laissent en effet entrevoir aucune volonté de répondre à la nécessaire augmentation du pouvoir d'achat des citoyens. Elles ne s'attaquent pas plus aux chantiers urgents de la rémunération du travail paysan et des salarié-e-s. », juge le Parti communiste français dans un communiqué qui annonce l’initiative qui se déroule jeudi 17 août toute la journée.

Il s’agira de proposer des fruits et légumes directement du producteur au consommateur, dans des dizaines de villes d’Ile de France (voir liste des points de vente ci-dessous). « Moins cher pour les consommateurs, plus rémunérateur pour les producteurs, le circuit court à prix juste, la population est invitée à en discuter... et à en bénéficier », commente le PCF dont une délégation sera reçue à 11h à Matignon.

Une initiative identique aura aussi lieu  les 1er et 2 septembre dans le Territoire de Belfort, dans le Jura, les 22, 23 et 24 septembre en Isère…

Les points de vente solidaire en Ile de France de ce jeudi 17 août

Paris

8h. Place de la Bastille

Hauts-de-Seine

Bagneux. 10h rond-point de la Fontaine Gueffier.

Gennevilliers.  9h30 parking Victor Hugo.  10h45 Place du marché du Luth.  12h Ferme de l'horloge. 14h45, Grésillons face à l'Espace. 16h mairie.

Nanterre.  9h, Petit Nanterre (5 allée des Iris).  11h : Esplanade Charles de Gaulle.

Val de Marne

Alfortville. 10H30 PCF, 1 Square Véron.

Boissy Saint Léger. 10h, Halle Griselle, rue Gaston Roulleau.

Bonneuil-sur-Marne.  10h : pharmacie de Fabien, laboratoire de Verdun, République (place des Libertés). 12h, mairie.

Champigny-sur-Marne. 10h : place Rodin et MPT  Gagarine. 12h : Mairie. 14h30 : parking avenue de Coeuilly. 14h30 gare des Boullereaux. 17h au Maroc (centre Jean Villar).

Chevilly-Larue. 18H30 : Maison pour tous ( 23 rue du Béarn ). 19H15 Quartier Anatole France.

Choisy le Roi. 16h30 place Jean Jaurès (Marché)

Fontenay sous Bois. 10H Hôtel de Ville.

Gentilly. 12H parvis du gymnase Carmen Lerou. 17H30 Mairie.

Ivry-sur-seine. 9h, Mairie.

Kremlin-Bicêtre. 17h45, 48 avenue Charles Gide (piscine).

La Queue-en-Brie. 9h30 Mairie, avenue Martier (Parking du centre commercial)

Nogent-Le Perreux. 10h, angle des rues Losserand et Anquetil.

Orly Ville. 10h, Espace Gérard Philipe.

Orly aéroport. 10h, section PCF de l’aéroport, 2 rue Georges Baudelaire.

Valenton. 18h, place du marché.

Villejuif. 10h, face à la Mairie. 17h, Marché Auguste Delaune.

Villeneuve-Le-Roi. 10 h, cité Paul Bert, cité Raguet Lépine.

Vitry-sur-Seine. 11h, Hôtel de Ville. 14h, Section PCF place de l’église. 18h Cité Colonel Fabien et

Place du 8 mai.

Seine Saint-Denis

Bagnolet. 10h30 Place du 17 octobre 1961, 78 rue Robespierre. 12h Hôtel de Ville. 17h30 Centre de santé rue Sadi Carnot.

Bobigny. 10h Espace citoyen 160 Avenue Jean Jaurès.

Drancy. 18h Quartier Salengro, ancien marché.

Epinay. 18h30 Section PCF 39 avenue de la Marne.

La Courneuve. 18h Franprix centre ville.

Le Blanc-Mesnil. 17h30 Section PCF 8b rue Claude Terrasse

Montreuil 17h. Section PCF 10 rue Victor Hugo, La Noue (Barrière de l'AFUL), Morillons (Leader Price) Bel Air (Château d'eau).

Noisy-le-Sec. 17h30 Maison des communistes 27 rue Henri Barbusse.

Pantin. 17H30 Ciné 104 Avenue Jean Lolive.

Pierrefitte 10h, Place de la mairie.

Saint-Denis.  18h, Floréal (promenade de la basilique). Francs-Moisins (La Poste), Square Fabien. 18h30 Place du 8 mai 1945.

Saint-Ouen. 17h vieux Saint-Ouen, boulangerie du haut. 18h30 Docks, parvis des bateliers et Place de la mairie.

Stains. 10h, 38 rue Paul Vaillant-Couturier.

Villepinte. 16h Quartier Pasteur (Espace Prévert) et quartier Fontaine Mallet (face pharmacie). 

Alimentation. Paysans et citoyens n’avalent plus les salades du libéralisme

OLIVIER MORIN
JEUDI, 17 AOÛT, 2017
L'HUMANITÉ
Paris, 18 août 2016. « Cinq/euros, c’est le montant de la baisse des APL que défend le gouvernement. Cinq euros, cela peut permettre l’accès de temps en temps à une cagette de fruits ou de légumes de qualité pour bien se nourrir. » B. Arbesu
 

La vente de fruits et légumes organisée aujourd’hui par le Modef et le PCF en Île-de-France démontre que des prix justes pour les consommateurs et les producteurs sont possibles. À condition d’en finir avec les dérégulations de la politique européenne agricole.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POLITIQUE NATIONALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011