Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 05:40

LE REPLI SUR L'ENTREPRISE SERAIT UNE RÉGRESSION DES RELATIONS SOCIALES.

IL FAUT PENSER À UNE NOUVELLE FAÇON DE PRODUIRE.

 

Le gouvernement profite des vacances d'été pour rédiger les ordonnances visant à réformer le Code du travail. Les dernières entrevues des organisations syndicales avec le premier ministre sur le sujet n'ont pas vraiment éclairé sur les arbitrages à venir. Ce dont on est sûr, c'est que le président tranchera avant la fin août.

Pendant ce temps, gouvernement et patronat ressassent le même argumentaire. L'excès de règles collectives inscrites dans le Code du travail pénaliserait le développement de l'emploi. Flexibiliser le contrat de travail et contourner les syndicats permettraient dès lors de mieux lutter contre le chômage. Face à cette attaque, il peut être tentant de défendre le statu quo, en oubliant que la crise a aussi révélé les faiblesses de l'organisation du marché du travail à la française.

La précarité a gagné du terrain. Le travail et l'emploi sont bien « malades ». D'où le besoin de repenser la manière dont se crée la richesse, la place du travail et son contenu.

Le danger du recours à la procédure expéditive des ordonnances se trouve en tous points confirmé. Le retour à une croissance soutenable exige une mobilisation sans précédent des capacités humaines. C'est dès maintenant qu'il faut mettre en oeuvre une politique globale tendant vers un nouveau plein-emploi. Et ce n'est certainement pas par une mise en concurrence accrue des salariés qu'on atteindra cet objectif. On attend toujours un véritable débat public permettant de faire un état des lieux et d'organiser la confrontation des analyses.

Au lieu d'organiser le repli sur l'entreprise qui consacrerait une régression des relations sociales, le Code du travail a besoin de s'enrichir de nouvelles dimensions. Les évolutions du travail et des technologies supposent de mettre l'individu et le travail au coeur d'une nouvelle manière de produire. Il faut donc protéger les capacités humaines et développer le travail de qualité, reconnu, bien payé, dans une perspective de développement humain durable. Il y a bien un nouveau système à construire qui implique de nouvelles logiques de solidarité, constitutives d'une véritable « sécurité sociale professionnelle ».

On ne peut se contenter de déplorer les suppressions d'emplois. Il faut bâtir un droit d'intégration dans l'emploi. C'est-à-dire à un système cohérent de garanties permettant au salarié d'acquérir une qualification professionnelle, de faire valoir ses compétences dans l'entreprise, d'exercer une activité compatible avec sa vie personnelle, de retrouver un travail s'il perd son emploi. Cela suppose d'assurer une vraie rupture avec la vision du salaire comme coût à réduire et avec la fatalité du passage par la case chômage. Cela justifie de s'attaquer à la croissance financière et de promouvoir les conditions d'un nouveau type de productivité.

Le travail n'est pas une marchandise, mais une richesse collective à protéger et à développer. L'échange sur lequel porte le contrat de travail ne concerne pas un bien ou un service. Il met en jeu l'homme, la personnalité et les capacités du travailleur, et doit prendre en compte le temps long de la vie. La puissance publique est légitime à le garantir, notamment en compensant, via le Code du travail, l'inégalité de la relation dans l'entreprise entre travail et capital.

Tels sont les enjeux d'une bataille sociale qui porte loin et que les salariés sauront rapidement s'approprier, « trêve estivale » ou pas.

 

(*) Économiste et syndicaliste.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POLITIQUE NATIONALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011