Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 06:25

LETTRE AUX ELUS DU FINISTERE

Dans la perspective du massacre du service public de proximité que la direction locale envisage en 2018, la CGT Finances Publiques Finistère a alerté TOUS les élus du département . vous trouverez en PJ cette lettre.

Les élus locaux garants des droits, de la cohésion sociale et territoriale auront à s’inscrire dans une démarche de sauvegarde ou pas...

en tout état de cause, alertés, lls auront à justifier leurs positions auprès de leurs administrés

Cgt Finances Publiques du Finistère cgt.ddfip29@dgfip.finances.gouv.fr

http://www.dgfip.cgt.fr/29/spip.php?article1653

 

 

L'administration fiscale outrepasse son devoir de neutralité auprès des élus locaux.

L'Etat abandonne les collectivités locales

Depuis des années, sous pretexte d'une obéissance sans faille aux gouvernements qui se sont succédé la DGFIP, par l'intermédiaire de ses directions départementales, a mis en oeuvre une politique de destruction massive du réseau de proximité.

Les directions locales sont devenues lesserviteurs zélés de ces politiques désastreuses dont le projet social va à l'encontre des intérêts de vos administrés. Ces politiques n'ont qu'un objectif, faire des économies sur le dos des usagers et en particulier des plus fragiles.

Les trésoreries de proximité ferment une à une: Lanmeur-Plouigneau, Pont Aven, Plogastel St germain, Ploudalmezeau...

Des services tel que l 'enregistrement , la fiscalité immobilière, les services de publicité foncière seront à terme présents sur deux sites du département: Brest et Quimper.

A ce là il faut ajouter une volonté irraisonnée et insatiable de ne pas répondre aux attentes des usagers. Cette année, ce sont des fermetures hebdomadaires et quasi quotidiennes au public qui ont été autoritairement décidées par la directrice en place.

Vos administrés vont trouver porte close et exprimeront une colère bien légitime...dans certaines trésoreries, l'ouverture au public deviendra une exception avant une fermeture prochaine.

Quand certains de vos concitoyens auront la chance d'être accueillis dans une trésorerie ouverte, ils pourront s'entendre dire que nous ne répondons plus à certaines de leurs questions et seront renvoyés vers un autre centre des finances publiques plus éloigné. ..en particulier tout ce qui a trait à la fiscalité et à l'impôt... C'est déjà le cas à Lanmeur, par exemple.

En d'autres termes, un fonctionnaire de la DGFIP aura la réponse à un questionnement de votre administré, mais DEVRA lui demander d'aller voir ailleurs!!!

Le réseau de la DGFIP est pourtant toujours un incontournable des services publics de proximité. Nombre de personnes agées viennent à la rencontre des fonctionnaires pour directement régler leurs dettes et ainsi se rassurer, d'autres plus fragiles viennent demand er de s délais, d'autre s, plus nombreux encore viennent interroger l'administration fiscale au moment des déclarations d'impôts, par peur de l'erreur qui ne pardonne pas.

Où iront ces administrés lorsque le service public de proximité aura disparu?

Pourquoi devraient ils se déplacer très loin ? N'ont ils pas droit au même traitement que les contribuables habitant les métropoles? La ruralité est souvent vantée, pourtant toutes ces décisions politiques vont à l'encontre du projet de cohésion sociale et territoriale dessiné par nos aînés.

Au delà de ce dédain vis à vis de la ruralité, la DGFIP, avec malice et autorité, oblige les collectivités locales à investir pour aller dans ce sens. Vous avez dû, ces dernières années, dépenser à de multiples reprises pour mettre à jour vos logiciels et autres matériels informatiques...simplement pour obéir aux désidérata de l'Etat...dématérialisation, paiment en ligne, centre d'encaissement, Télédéclarations etc.. l'Etat exige!

Vos administrés règlent la note! La direction locale vous incite à ne pas réinternaliser..(circulaire d'avril 2017)...en d'autres termes de continuer à utiliser des entreprises privées pour des missions de service public (eau, transports, aide sociale..etc) pourtant, nombre d'entre vous le souhaiteraient! Cette fois encore, Bercy vous intime à continuer de régler l'addition se désengageant de sa mission initiale: le recouvrement des produits locaux.

Dans cet esprit de désengagement, très vite, la Direction Locale tentera de vous imposer de nombreuses créations de régies et continuera de vous demander d'investir dans le paiement par voie dématérialisée.. C'est donc dans ce contexte qui voit les collectivités locales invitées à toujours dépenser plus, et subissant simultanément des baisses drastiques de personnel et de Dotation Globale de Fonctionnement, que la CGT Finances publiques du Finistère vous alerte et en appelle à un sursaut.

Vous êtes et demeurerez un rempart à cette désintégration du réseau des services publics de proximité, vous avez proposé à vos administrés votre intervention politique en vous proposant à la législature, ces derniers vous ont, à raison, fait confiance. La défense de la ruralité par la cohésion territoriale est un des enjeux du moment et fait partie des préoccupations de vos administrés...

Bercy n'a que faire de ces préoccupations, soyez en persuadés! Très vite, vous constaterez que le service de l'administration fiscale est moins bien rendu, que cette même administration abandonnera votre territoire et tentera encore de vous inviter à dépenser plus pour qu'elle même, se débarrasse des missions qui étaient siennes et qui devraient encore l'être.

Mesdames, messieurs les élu(es), vous avez le pouvoir de dire NON.

Lettre de la CGT des Finances Publiques aux élus du Finistère: dégradation du service public des impôts et finances publiques, fermeture des trésoreries, perte de disponibilité humaine pour le conseil

Le Parti Communiste dans la région de Morlaix a été très mobilisé quant à lui par la défense de la perception de Plouigneau en 2013-2014, faisant signer des centaines de pétitions, organisant et s'associant à des rassemblements, alertant et informant la population quand l'administration, conformément aux consignes de réduction du service public local du gouvernement Hollande, voulait la fermer. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE REGIONALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011