Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 13:23
Un premier mai de mobilisation et de résistance - éditorial d'Ismaël Dupont pour le "Viaduc", programme de la fête du 1er Mai du Parti Communiste, distribué entre le 23 avril et le 1er mai

Un premier mai de mobilisation et de résistance!

La gueule de bois le lendemain du 23 avril ! En opposant l'un des candidats ultra-libéraux que s'étaient choisis la bourgeoisie et les milieux financiers, Emmanuel Macron, l'inspirateur de la politique économique de Hollande, à la candidate de l'extrême-droite, Marine Le Pen, le second tour de l'élection présidentielle porte de très grands dangers pour notre pays.

En même temps, le score réalisé par Jean-Luc Mélenchon (avec notamment 20,8 % sur la circonscription de Morlaix et 25,86 % à Morlaix), candidat soutenu activement par le Parti Communiste, a levé un potentiel considérable de résistance et de reconstruction d'une espérance de gauche nouvelle. Même si la gauche, toutes tendances confondues, est à un niveau très bas (27%), conséquence du désastre qu'a été selon nous le quinquennat Hollande, plus de 7 millions d'électeurs ont fait le choix d'un nouveau projet émancipateur, articulant démocratie, progrès social et écologique pour la société. C'est un point d'appui important. Dans les municipalités communistes, le score moyen de Jean-Luc Mélenchon est de 30 %, 10 points au-dessus de la moyenne nationale. Il faut aujourd'hui faire face aux dangers qui se présentent devant nous en nous appuyant sur ces idées et sur ces forces de résistance au libéralisme, à l'austérité, et aux projets xénophobes et réactionnaires.

Les militants et élus du Parti Communiste sont sans cesse sur le pont et dans la lutte pour défendre les services publics (l'hôpital, la Poste, le rail, les maisons de retraite, les écoles), les solidarités, les précaires et les salariés, les droits des citoyens à la consultation sur les affaires qui les concernent.

Dans ce contexte plus inquiétant que jamais il nous faut être mobilisés le 1er mai, à l'occasion du rassemblement syndical à 11h place des Otages, et de la 53e fête du Viaduc, la fête du Parti Communiste et du peuple de gauche, place Allende à Morlaix, à partir de 12h15.

Nous dirons notre résolution à combattre avec la plus grande fermeté la politique de casse sociale que mènera Macron s'il est élu (suppression de 120 000 postes de fonctionnaires,  aggravation de l'austérité, fragilisation des services publics et de la Sécurité sociale, poursuite des cadeaux au patronat et aux riches, via la suppression de l'ISF notamment, accélération de la remise en cause du droit du travail).

Mais nous opposerons un refus catégorique et viscéral à de nouveaux progrès du Front National, dont rien ne permet de penser a priori qu'il n'a aucune chance de l'emporter au second tour des présidentielles, et qui, de toute façon, se servirait d'un bon score pour réussir ses législatives en faisant élire des dizaines de députés d'extrême-droite et en se positionnant comme première force d'opposition.

Nous refusons de banaliser la présence à l'Assemblée Nationale, à la tête des mairies, dans plusieurs régions et départements, d'un parti d'extrême-droite raciste et xénophobe, constituant un grave danger pour notre démocratie, les principes de notre République, notre lien social et humain.

L'extrême-droite incarne ce qu'ont toujours combattu les communistes qui savent à leurs dépens combien il en coûte pour les libertés démocratiques et les opposants de leur confier les rênes du pouvoir. Cette présence du Front National au second tour des présidentielles vient de loin et a des causes multiples, en premier lieu la permanence du chômage, de la précarité, les politiques libérales et de désindustrialisation et les déceptions amères par rapport aux politiques menées ces dernières décennies. On ne saurait pour autant s'en accommoder comme si le Front National était un parti démocratique comme un autre.

Car ce n'est pas le cas! 

Le FN, ce parti héritier de l'extrême-droite fasciste, quelles que soient les motivations diverses de ses électeurs, porte dans son histoire et le discours de ses dirigeants, les germes de la haine, de la division, de la discrimination, de l'autoritarisme, de menaces mortelles pour nos libertés, l'égalité des droits, la fraternité entre les citoyens français.

La meilleure réponse, c'est de battre largement Marine Le Pen, et, dans la foulée, d'élire à l'assemblée des députés vraiment de gauche pour vous défendre en combattant fermement et sans la moindre ambiguïté la politique d'Emmanuel Macron dont nul n'ignore le projet destructeur. 

Pour cela, le rassemblement de la gauche anti-libérale et de transformation sociale, de la gauche qui a voté Mélenchon, Hamon, est souhaitable, et nous le défendons depuis des mois.

Mais quoiqu'il en soit de l'issue de nos efforts de rassemblement, nous saurons nous appuyer sur le bilan de nos élus sincères et combatifs, proches des gens et du terrain, constants dans leurs engagements, des élus du PCF et du Front de Gauche qui à l'instar de Laurence Cohen, sénatrice communiste, responsable égalité Femmes-Hommes du Parti Communiste, présente à notre fête du 1er mai aux côtés des candidats PCF-Front de Gauche aux législatives, Ismaël Dupont et Muriel Grimardias, ont porté jusqu'au bout au Parlement une réplique forte aux projets de loi et aux coups de force du gouvernement, et l'exigence d'une politique au service de l'Humain plutôt que de la finance.

Parce que nous avons l'Humain au coeur, nous continuerons sans nous décourager aux cotés des citoyens, et quoiqu'il arrive, notre combat au service de la dignité humaine, de l'égalité des droits, et de la justice sociale.  

Ismaël Dupont, le mercredi 26 avril 2017 

 

Ismaël Dupont prenant la parole lors de la mobilisation contre la loi El Khomri au mois de juin dernier

Ismaël Dupont prenant la parole lors de la mobilisation contre la loi El Khomri au mois de juin dernier

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POSITIONS DU PCF MORLAIX
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011