Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 05:22

Syndicat des Cheminots CGT en pays de Morlaix et de Landivisiau: communiqué adressé à la rédaction de Morlaix du journal Le Télégramme

Suite à l'article en page Morlaix du journal Le Télégramme du 22 avril sur le thème du ferroviaire 

Dans cette dernière période, le "ferroviaire" a souvent fait événement dans les colonnes de votre journal: arrivée de la LGV, remodelage de la gare de Morlaix, mise en place du pôle d'échange multimodal, ...

Nous nous en félicitons, d'autant plus que vous avez donné, à maintes occasions, place à nos points de vue.

Une nouvelle fois, nous avons lu, avec intérêt, vos articles sur ces sujets dans votre édition du 22 avril 2017.

Concernant la passerelle, notre syndicat a, à plusieurs reprises, fait part de ses propositions à savoir l'allongement du souterrain vers la partie nord de la gare en passant sous les voies de fret. L'idée n'a pas été retenue et le choix d'une passerelle a été fait: il est vrai que pour le côté esthétique, c'est bien plus joli et cela donne une belle image du pays de Morlaix. Néanmoins, la montée des marches avec des valises posera sans doute des problèmes. Si l'installation d'un escalator n'est pas encore envisagée, la mise en place d'une goulotte à bagage serait pour nous judicieuse. La création d'un cheminement couvert entre les places de parking et la passerelle serait aussi une bonne chose.

D'autre part, la tonalité générale de vos deux pages nous alerte: chaque dossier a été traité, presque uniquement, au travers du prisme des coûts. Vos titres sont marquants: "Le ferroviaire coûte cher..." et "Gare. Trop chères dépenses?" La réalisation d'une route ou l'implantation d'un grand port de plaisance sont-elles gratuites? Loin de nous de signifier que la "facture" n'a pas d'importance, mais vous conviendrez avec nous que "l'on peut faire dire aux chiffres un peu ce que l'on veut".

Cela est particulièrement vrai pour le cas de la ligne Morlaix-Roscoff. Ainsi, par exemple, dans votre article, le coût retenu tient dans une fourchette de 40 à 50 millions d'euros! Or le renouvellement récent de la ligne Guingamp Paimpol s'est élevé à 27,6 millions d'euros pour 36 kilomètres (avec remplacement des tabliers métalliques sur deux ponts et un viaduc)... De plus, une ligne ferroviaire est un investissement pour plus de 50 ans.

Pour notre part nous essayons de mettre en perspective la desserte globale de notre territoire, en prenant en compte les besoins des populations, la défense de l'écologie et l'apport important attendu avec l'arrivée cet été de la grande vitesse jusqu'à Rennes.

Il faut aussi garder en mémoire la non inscription de la ligne Morlaix Roscoff le 11 mai 2015 au contrat de plan Etat/région pour 2015/2020 et la réduction de la vitesse à 40 km/h depuis le 13 décembre 2015... 

A chaque étape, nous avons fait part de nos propositions au représentant de l'Etat et aux différents élus que nous avons rencontrés. Nous avons recueilli des centaines de signatures sur une pétition lors des marchés de Roscoff, Saint-Pol-de-Léon, et Morlaix (ainsi que sur une pétition en ligne).

Le constat est qu'aujourd'hui, nous avons obtenu, avec d'autres, la faisabilité d'une étude socio-économique. Il ne faut pas perdre de temps et la mettre en place rapidement. Alors chacun aura les mêmes éléments pour intervenir dans le débat, auquel nous demandons à être associés.     

L'autre sujet de préoccupation de notre syndicat, c'est l'arrêt du TGV venant de Paris dès le mois de septembre et qui nous passera sous le nez vers 9h50. Nous rappelons que Morlaix est la seule gare de Bretagne à ne pas bénéficier directement ou indirectement de ce TGV. Nous pensons que Brest ne serait pas opposée à une arrivée retardée de 5 minutes.

Enfin l'argumentation autour du nombre insuffisant de voyageurs sur la ligne Morlaix Roscoff, nous fait penser à l'expression: "Qui veut noyer son chien, l'accuse de la rage!" Il nous faut donc repréciser (sans revenir sur l'ensemble de nos propositions) que, par exemple:

- seulement deux allers retours journaliers (trois en été) se font sur cette ligne,

- ces circulations se font dans des heures "creuses" et sont donc inadaptées au flux potentiel des voyageurs (salariés, scolaires, ...)

- l'association "A fer et à Flots" ne bénéficie pas de l'ensemble du matériel roulant nécessaire et a déjà refusé des inscriptions pour la saison 2017,

- en septembre prochain une des circulations existantes ne donnera pas de correspondance sur un TGV.

La CGT des Cheminots, Morlaix-Landivisiau - le 27 avril 2017   

 

Syndicat des Cheminots CGT des pays de Morlaix et de Landivisiau: communiqué adressé à la rédaction de Morlaix du journal Le Télégramme - le 26 avril 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011