Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 18:58
Il y a 80 ans, le 26 avril 1937: le bombardement de Guernica. "De Guernica, il ne reste que 5 maisons" (Gabriel Peri)

26 avril 1937 : Bombardement de Guernica - repris à la page Facebook de Robert Clément
 

Le 3 juillet 2004, L’Humanité publia l’article signé de Gabriel Péri écrit le 29 avril 1937, sous ce titre : « De Guernica, il ne reste que cinq maisons ! »

 

« L'effroyable récit d'un journaliste anglais sur " ce raid sans parallèle dans l'histoire militaire " : malades éventrés dans un hôpital, un prêtre mitraillé au moment où il sauvait un enfant, l'amas des corps déchiquetés de cinquante femmes dans une rue... On lira plus loin l'hallucinant compte rendu que publie le correspondant du Times à Biscaye sur la tragédie de Guernica. Le fascisme italien et le fascisme allemand nous avaient habitués à des horreurs sans nom. Se souvenir de Badajoz, se souvenir de Malaga et des descriptions que conte le livre si puissant de M. Arthur Koestler, l'Espagne ensanglantée. Le Times et tous les journaux anglais commentent des événements dans des articles extrêmement sévères dont, hélas, nous ne trouvons pas l'équivalant dans la presse française. Le Times parle des " avions allemands de Mola ".
Le gouvernement français sait que les antifascistes du monde entier ont parfaitement discerné les responsables du massacre du Guernica : " Le massacre n'a été possible que parce que la politique de non-intervention a été, de fait, celle de l'intervention fasciste tolérée. "
Des femmes et des enfants ont péri dans les flammes parce que la France et la Grande-Bretagne ont laissé Hitler et Mussolini transporter en Espagne des bombes incendiaires.
Et comme le Duce veut venger la défaite de Guadalajara, ces transports se poursuivront. La décision en a été prise formellement ces jours-ci par Goering et Mussolini au cours de leur rencontre. " À Guernica, l'ordre de bombardement a été donné par l'état-major allemand. Il a été exécuté par 120 avions allemands. "
M. Delbos s'imagine-t-il qu'il lui suffira tout à l'heure, pour justifier sa politique devant la commission des affaires étrangères, de dire que le contrôle fonctionne sur les côtes d'Espagne ?
Le gouvernement français, si tant est qu'il ait pu jusqu'ici, ne peut plus plaider l'ignorance.
Mola a annoncé hier que l'armée rebelle et interventionniste était décidée à " raser Bilbao comme elle a incendié Guernica ".
L'Allemagne hitlérienne veut transformer la Biscaye en un monceau de ruines.
Il y a quinze jours, del Vayo a annoncé - mais M. Delbos et M. Eden ont fait semblant de ne pas entendre - que l'Italie et l'Allemagne utiliseraient les navires contrôleurs et les gaz asphyxiants contre les villes républicaines. Une note du gouvernement espagnol confirme que les hydravions des navires contrôleurs coopèrent ouvertement avec les unités rebelles, et le sous-marin allemand U35 arrête les navires gouvernementaux. Très exactement, comme nous en avions avisé par avance M. Delbos !
Si placées devant ces menaces, si prévenues de ce plan infernal, la France et la Grande-Bretagne se croisent les bras, elles mériteront d'être accusées de complicité. On dira : la Biscaye est en flammes parce que des gouvernements ont eu la lâcheté d'être complices des incendiaires ; comme on a dit : Mussolini a vaincu à Addis-Abeba parce que la complicité de la France de Laval a appuyé l'action de l'ypérite.
Et la colère légitime des antifascistes se retournera, non point seulement contre ceux qui lancent des bombes, mais contre ceux qui ont toléré que les bombes parvinssent en Espagne.
Encore un coup ; le bombardement des villes ouvertes, le massacre d'un peuple, et ce qui revient au même, la tolérance de ces massacres, ce n'est pas la paix, c'est son contraire.
Les gouvernements qui se sont illustrés par ces pratiques n'ont jamais dans l'histoire mérité le titre de sauveurs de la paix : on les a traités de coupables et de complices et ils ont mérité de tout temps, et à juste raison, la réprobation publique.
Monsieur le ministre des Affaires étrangères doit être reçu tout à l'heure par la commission des affaires étrangères. Cette audition ne servirait à rien si elle ne nous fournissait pas une réponse aux questions suivantes :
- La France estime-t-elle que le bombardement d'une ville ouverte espagnole par 120 avions allemands, sur l'ordre de l'état-major allemand, est ou n'est pas un acte d'agression prévu et puni par le pacte de la SDN ?
- La France estime-t-elle que ce bombardement allemand, survenant le 27 avril, constitue ou non une violation de l'accord de non-intervention ?
- La France estime-t-elle que le contrôle naval, qui permet aux unités allemandes et italiennes de bombarder les côtes espagnoles, constitue ou non le plus grand danger pour la paix ?
Nous attendons la réponse. Nous attendons de savoir si le programme de paix du Rassemblement populaire, revu et corrigé par M. Yvon Delbos, s'énonce ainsi : " Complicité avec l'agresseur, dénonciation au profit des fauteurs de coups de force du droit international. Complaisance active envers les ennemis de la démocratie. Affamement des pays victimes d'une agression. Latitude donnée aux agresseurs de bombarder les côtes des pays attaqués. Application immédiate et automatique des sanctions des États victimes de l'agression ».
 

Gabriel Péri

 

 

 

15 décembre 1941: Gabriel Péri et Lucien Sampaix liquidés par les nazis avec la complicité du gouvernement de Vichy

Il y a 80 ans, le 26 avril 1937: le bombardement de Guernica. "De Guernica, il ne reste que 5 maisons" (Gabriel Peri)
Il y a 80 ans, le 26 avril 1937: le bombardement de Guernica. "De Guernica, il ne reste que 5 maisons" (Gabriel Peri)

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans PAGES D'HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011