Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 08:54
Législatives: le PCF et Mélenchon peinent à s'accorder (Ouest-France, 21 février 2017)

C'est pire que ça, Mélenchon a très clairement un projet de construction d'une nouvelle hégémonie politique sur le champ de la gauche de gauche basé sur un parti ultra-présidentialisé, prétendant s'élever au-dessus du clivage droite-gauche et de l'affrontement de classe dans une polarisation entre Peuple et élites, dont une des conditions est de produire un nouvel affaiblissement du PCF, quitte à sacrifier tous les députés PCF et Front de Gauche qui de tout de façon ont fait de l'ombre à Mélenchon pendant 5 ans, ce qu'il déteste, et en détruisant au passage le Front de Gauche qui avait le désavantage d'être non exclusivement soumis à son contrôle et à celui de son clan rapproché.  

Jean-Luc Mélenchon qui, nonobstant ses positionnements anti-libéraux et anti-PS actuels, a bien voté le traité de Maastricht et participé au gouvernement qui a le plus privatisé dans l'histoire de France entre 1997 et 2002, finirait ainsi le travail de son premier mentor François Mitterrand...

Seulement, sur le territoire et dans les circonscriptions, les électeurs savent sur l'ancrage, le sérieux, la sincérité et la constance de qui ils peuvent s'appuyer! D'autres ont voulu la peau du Parti Communiste, et il existe encore, depuis 96 ans... avec le plus grand nombre d'adhérents parmi les partis de gauche, et des milliers d'élus, un lien privilégié avec le monde syndical et associatif, une jeunesse militante importante aussi qui le rejoint dans les grandes villes.      

***

Ouest-France, 21 février 2017:

Le porte-parole du Parti communiste français, Olivier Dartigolles, s'inquiète de la présence de candidats de la France insoumise aux prochaines législatives face à des députés communistes sortants.

Invité de la chaîne parlementaire mardi 21 février, Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF juge "pas acceptable" la présence de candidats de la France Insoumise aux prochaines législatives face à des députés communistes sortants.

« C’est une erreur politique et La France Insoumise (LFI) doit réfléchir à la situation, parce qu’on va rentrer dans la zone des parrainages » pour l’élection présidentielle, a mis en garde Olivier Dartigolles porte-parole du parti communiste français sur le plateau de la chaîne parlementaire (LCP), tout en réaffirmant son soutien à Jean-Luc Mélenchon.

« Le climat pourrait être plus favorable », a-t-il glissé comme on lui demandait si la question des investitures aux législatives pourrait être mise en balance pour l’attribution des parrainages d’élus PCF au candidat de La France insoumise à la présidentielle.

« Il y a une rencontre jeudi entre LFI et le PCF, cette question-là est en haut des questions qui seront discutées », a-t-il dit.« Il n’est pas acceptable, je le dis avec un peu de gravité, dans un tel moment de la vie politique nationale, que des candidats de La France Insoumise soient déclarés face à nos députés sortants, ça ne devrait pas exister », a-t-il affirmé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011