Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 12:57
Hennebont. En Bretagne, les Palestiniens se sentent libres (Ouest-France, 9 février 2017)

Pendant une semaine, Imad, Nermin, Shaker et Rasha, quatre Palestiniens, sont reçus par la ville d’Hennebont dans le cadre du jumelage Hennebont-Halhul.

Pour trois d’entre eux, poser le pied sur le sol français est une première. Venir ici est une véritable bouffée d’air frais. Sept jours d’accalmie dans un quotidien souvent miné par l’angoisse et les tensions dans une région sensible.

« Nous n’arrêtons pas de rigoler »

Imad, qui travaille dans les services techniques de la ville d’Hahlul, a deux enfants, de 14 et 16 ans. Il y a encore quelques mois, ils séjournaient tous les deux dans une prison israélienne à la suite d’une énième « Intifada » (soulèvement) entre les deux pays.

Hennebont représente un autre monde pour eux. Arrivés dimanche en Bretagne, ils décompressent totalement. « Nous sommes tellement heureux que nous n’arrêtons pas de rigoler pour un rien », se marre Shaker, employé au service santé de la mairie d’Halhul.

 

Le parcours du combattant

Venir en France relève presque du parcours du combattant. Imad sort de sa poche plusieurs tickets. Ils correspondent à tous les « checkpoints » tenus par l’armée israélienne qu’ils ont dû franchir pour atteindre l’aéroport d’Amman (Jordanie). « À chaque fois, on paye », raconte le Palestinien. Il a déboursé environ 100 € à l’aller, en plus d’une taxe de sortie d’Israël et d’une taxe d’entrée en Jordanie.

Ils ne pourraient pas être là aujourd’hui si le comité de jumelage d’Hennebont n’avait pas pris en charge leur voyage. « C’est grâce à la vente de produits palestiniens sur le marché d’Hennebont que nous arrivons à financer des projets comme celui-ci », explique Béatrice Toussaint, la présidente du jumelage.

 

Samedi 11 février, à 19 h, réunion publique du comité de jumelage, à la maison pour tous, salle Chevassu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE REGIONALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011