Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 20:36

Guerlesquin. Au Roudour, la suppression de classe ne passe pas

Parents d'élèves et élus se sont rassemblés pour dire non à la suppression d'une classe, hier matin.
Parents d'élèves et élus se sont rassemblés pour dire non à la suppression d'une classe, hier matin. | Ouest-France

Les élus et parents d’élèves sont en désaccord avec l’inspection académique au sujet du nombre d’élèves prévu à la rentrée prochaine. Depuis le début de la semaine, ils se mobilisent.

Les règles d’arithmétique ne sont pas partout les mêmes. C’est en tout cas ce qui ressort du différend qui oppose les parents d’élèves de l’école du Roudour et l’inspection académique. Ainsi, soixante-treize élèves franchiront le portail en septembre, selon l’inspection académique. Quatre-vingt-un pour les parents d’élèves et les élus guerlesquinais, le maire, Gildas Juiff, en tête.

Un différentiel de chiffres qui ne serait pas si grave en soi, s’il n’y avait pas cette éternelle épée de Damoclès : la suppression de classe. Et c’est ce qui est annoncé pour l’école du Roudour. Une décision pas au goût des parents d’élèves, qui se mobilisent depuis quinze jours pour faire infléchir la décision.

« Sauvons notre école », peut-on lire sur une banderole accrochée au portail de l’école. La semaine dernière, une délégation s’est rendue à Quimper pour défendre sa cause auprès de deux inspecteurs académiques. En vain. Et ce, malgré un vote unanimement « contre » des syndicats.

Trois nouvelles inscriptions

En réponse, depuis le début de la semaine, les parents d’élèves ont occupé une classe. Et ce jeudi, Gildas Juiff a invité les élus et maires des communes voisines à un rassemblement dans la cour de l’école. « Nous voulons un suivi de qualité pour les élèves de l’école du Roudour, insiste Gildas Juiff. Nous avons aussi quelques élèves en grande difficulté, accompagnés par des auxiliaires de vie scolaire. En supprimant une classe, ce ne sera plus possible. »

Car les effectifs exploseront. CP et CE1 accueilleraient 28 à 30 élèves, tout comme le CE2 et les cours moyens, regroupés dans une classe à trois niveaux. Quant au chiffre de la rentrée prochaine, le maire le répète : « Ils seront 81 élèves, les effectifs sont stables. En plus, nous venons d’enregistrer trois nouvelles inscriptions, et deux enfants de Bolazec viendront également à la rentrée. Et en novembre, nous allons inaugurer sept logements locatifs. Ce qui est également un signe encourageant pour l’avenir de l’école. ».

L’école accueille 24 élèves des communes voisines. Autre signe encourageant, la reprise de l’activité saucisses à Tilly-Sabco. En d’autres termes, estime le maire, « les prises de décisions doivent prendre en compte non seulement les données statistiques, mais aussi la situation économique et sociale du territoire ».

Ce vendredi, juste avant les vacances, le dossier repassera devant l’inspection académique, à Quimper. Une délégation d’élus et de parents s’y rendra, en espérant être enfin entendue.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/guerlesquin-29650/guerlesquin-au-roudour-la-suppression-de-classe-ne-passe-pas-4791433

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011