Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 17:56

Filière gériatrique Ouest-Cornouaille : déclaration du PCF

Pas de dividendes boursiers sur les soins aux personnes âgées !

 

Lundi 6 février, sous le patronage de l'ARS Bretagne, a été annoncée à Douarnenez la constitution d'une filière gériatrique de l'Ouest-Cornouaille.

Que l'accès aux soins des personnes âgées soit à l'ordre du jour, dans cette partie du Finistère où le vieillissement de la population appelle des réponses de fond, c'est une évidence.

Mais ce partenariat public-privé qu'on nous vante en déclarant que le patient « ne se fixe pas ces limites privé-public » nous interpelle.

Car sur les 5 établissements concernés, 2 sont des hôpitaux publics ( Douarnenez et l'EPSM Gourmelen de Quimper), un relève du privé non lucratif (l'hôpital de Pont L'Abbé), mais les 2 derniers, le centre de rééducation fonctionnelle de Tréboul et la clinique des Glénan à Bénodet, appartiennent à un groupe privé très lucratif, le groupe Orpea-Clinea.

Ce groupe, coté en Bourse, et qui s'étend à l'international, a vu en 10 ans son chiffre d'affaires multiplié par 10, et cela continue : +23 % en 2015, et encore en 2016.

Son patrimoine immobilier est estimé à plus de 3,4 milliards d'euros.

Il fait du profit sur la perte d'autonomie et sur la maladie.

Comme il l'explique cyniquement à ses investisseurs potentiels, c'est un secteur porteur...car les besoins ne peuvent que croître.

Il reverse en effet de juteux dividendes : près de 8 millions d'euros en 2015 à son actionnaire principal, un fonds de pension canadien ; plus de 3,8 millions d'euros à la famille Marian, fondateur et 2 ème actionnaire.

Les personnes hébergées ne sont pas traitées avec la même bienveillance : des associations d'usagers dénoncent la dégradation des services et des soins dans les établissements entrés dans le giron d'Orpea-Clinea, et ce malgré des tarifs très élevés.

Ni les personnels : mauvaises conditions de travail, salaires à la traîne, précarité (un sur deux est en CDD), et même flicage (la CGT a dénoncé l'embauche de « faux salariés » dans un établissement pour surveiller le personnel et particulièrement les syndiqués...).

Est-il tolérable que l'argent public, celui de la Sécu, celui des patients et de leurs familles aille ainsi gonfler les profits d'investisseurs privés qui s'enrichissent sur les besoins humains les plus essentiels ?

Non, évidemment non !

Il est grand temps de sortir la santé du marché et d'interdire que des groupes intervenant dans ce domaine puissent être cotés en Bourse et rémunérer leurs actionnaires sur le dos des malades et des personnes âgées.

Cela nécessite que l'on renforce les services publics en décidant des financements et une programmation afin qu'il puisse ouvrir des places et les établissements nécessaires. 

Ces groupes privés très lucratifs se développent sur un terrain qui leur est malheureusement abandonné par les politiques publiques qui, en raison des choix austéritaires, ne répondent pas aux besoins de la population, notamment en ce qui concerne les soins de suite et la prise en charge de la perte d'autonomie.

Alors en 2017, investissons le débat politique pour faire prévaloir d'autres orientations, pour l'accès aux soins pour tous et partout, avec la prise en charge à 100 % par la Sécu, pour un service public de l'autonomie pour les personnes âgées, pour l'Humain d'abord !


 

Ismaël Dupont Yvonne Rainero

secrétaire départemental du PCF commission nationale santé-protection sociale du PCF


 

Filière gériatrique Ouest-Cornouaille: déclaration du PCF Finistère. Pas de dividendes boursiers pour les soins aux personnes âgées!

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans ACTUALITE REGIONALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011