Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 09:02
Photo des élus de l'opposition de gauche à Morlaix: Elisabeth Binaisse (PS- Coopérative citoyenne), Ismaël Dupont (PCF-Front de Gauche), Hervé Gouédard (PS- Coopérative citoyenne), Valérie Scattolin (Front de Gauche), Sarah Noll (Coopérative citoyenne), Jean-Philippe Bapcérès (Coopérative Citoyenne), Jean-Paul Vermot (PS-Coopérative citoyenne), Jean-Pierre Cloarec (Coopérative Citoyenne) - photo Ouest-France, septembre 2016

Photo des élus de l'opposition de gauche à Morlaix: Elisabeth Binaisse (PS- Coopérative citoyenne), Ismaël Dupont (PCF-Front de Gauche), Hervé Gouédard (PS- Coopérative citoyenne), Valérie Scattolin (Front de Gauche), Sarah Noll (Coopérative citoyenne), Jean-Philippe Bapcérès (Coopérative Citoyenne), Jean-Paul Vermot (PS-Coopérative citoyenne), Jean-Pierre Cloarec (Coopérative Citoyenne) - photo Ouest-France, septembre 2016

A quand la rupture ?
 

Sans vouloir jouer les Cassandre, nous avons alerté à de nombreuses reprises la Municipalité actuelle sur le mal être du personnel.

En effet, des situations troublantes nous ont été rapportées par des salariés de la mairie mentionnant des tensions réelles au sein du personnel.
Nous avions dénoncé, lors d’une question orale au Conseil Municipal, la valse des cadres supérieurs.Mais une nouvelle fois, on nous avait targué de mauvais esprit. Vous, l’opposition, ne faites que crier au loup alors que chacun sait que sous l’ère Le Brun, «tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté».
Force est de constater que la remise en question du personnel qui ne travaillerait pas assez (remise en cause des jours de congés, de la négociation sur la RTT), l’impossibilité de notre Maire à maintenir une équipe de direction stable, sont des actes qui nuisent, non seulement aux fonctionnaires de Morlaix, mais aussi, au service public dont ils ont la charge.
Soutien affiché d’un candidat qui veut supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, la Maire de Morlaix attaque ceux qui, chaque jour, œuvrent pour notre bien commun. Que restera-t-il de nos services communaux de proximité, de tout ce qui fait le ciment de la République?

Non, les fonctionnaires ne sont pas des nantis.

Oui, à Morlaix comme ailleurs, ils œuvrent chaque jour avec constance au bien-être de tous.
Ils ont donc droit à notre considération, et à notre écoute quand ils demandent à être traités de manière équitable.
Sans cela, la rupture se consommera et les conflits perdureront.
Absents du dialogue avec le personnel suite à la décision de la Municipalité actuelle de nous exclure des instances, nous faisons le vœu, pour le bien du Service Public, pour le bien des Agents qui en ont la charge, d’un dialogue ouvert et serein.

 

Tribune écrite par Jean-Paul Vermot et co-signée par Hervé Gouédard, Elisabeth Binaisse, Jean-Philippe Bapcérès, Jean-Pierre Cloarec, Sarah Noll, Ismaël Dupont, Valérie Scattolin

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011