Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 19:23
Ismaël Dupont: "ma priorité, une loi à la hauteur des enjeux finançant le droit à l'autonomie des vieux!"

Ismaël Dupont: "ma priorité, une loi à la hauteur des enjeux finançant le droit à l'autonomie des vieux!"

Ismaël Dupont, candidat PCF-Front de Gauche aux Législatives à Morlaix, et Cindirella Bernard, candidate PCF-Front de Gauche aux Législatives à Guingamp

Ismaël Dupont, candidat PCF-Front de Gauche aux Législatives à Morlaix, et Cindirella Bernard, candidate PCF-Front de Gauche aux Législatives à Guingamp

Des personnels d'EHPAD et de maisons de retraite qui crient chaque jour, dans plusieurs lieux du Finistère et de Bretagne, face à des décideurs politiques relativement sourds, leur difficulté à faire un travail qualitatif avec les personnes âgées dépendantes avec des contraintes de sous-effectifs liées à un sous-financement des maisons de retraite. 

Des personnes âgées qui en auraient besoin qui ne peuvent pas aller en maison de retraite faute de pensions de retraite d'un niveau suffisant et des coûts importants des maisons de retraite pour les particuliers et leurs familles. 

Un secteur des maisons de retraite trop désinvesti par le service public au profit de groupes privés ou du secteur associatif. 

Un secteur de la dépendance des seniors investi par les groupes financiers, les assurances, qui en veulent toujours plus et prospèrent dans la vacance et les carences des services publics et de la protection sociale. 

Des vieux qui culpabilisent et pleurent de voir les maigres économies réalisées grâce à leur travail s'envoler en fumée en quelques mois, quelques années, quand ils deviennent dépendants. 

De l'aide à domicile pour les personnes âgées en perte d'autonomie qui est de moins en moins financé par les Conseils Départementaux, où règne souvent la précarité, le manque de qualification parfois des personnels, leur manque de reconnaissance, et une insertion dans des structures associatives à l'équilibre fragile. 

Un manque de volontarisme politique pour faire face aux besoins d'accès aux droits fondamentaux des personnes âgées en perte d'autonomie et pour favoriser le maintien de l'autonomie et la lutte contre l'isolement des vieux (santé, mobilité, loisirs, culture...).   

Des associations qui soufflent, avec des subventions de plus en plus incertaines. 

Des aidants familiaux qui voudraient bénéficier d'un statut leur permettant de s'occuper de leur proche sans tout sacrifier, avec des soutiens publics. 

A quand la création d'une cinquième branche de la Sécurité Sociale et la création d'un grand service public pour les personnes âgées finançant de manière solidaire l'aide à l'autonomie et la prise en charge du vieillissement. 

Une société se juge au sort qu'elle réserve aux populations les plus fragiles. Les personnes âgées en font partie. Il n'est plus tolérable que beaucoup d'entre eux soient livrés à eux-mêmes, confrontés à des personnels insuffisamment reconnus, soutenus, travaillant sans suffisamment de temps à consacrer aux personnes, à leurs besoins fondamentaux. 

Avec le Parti Communiste et le Front de Gauche, nous avons décidé de nous engager résolument pour la promotion et la défense d'un plan de financement collectif et solidaire d'une vraie prise en charge de la problématique globale des personnes âgées et du droit à l'autonomie. 

De l'argent, on en trouve pour le CICE et les grandes entreprises (40 milliards sous le quinquennat Hollande), pour le nucléaire militaire et les bombardements: et pour nos personnes âgées? 

Avec Ambroise Croizat à la baguette, le pays a construit les grands services publics et la Sécurité Sociale pour faire face aux besoins de la population et à son aspiration au mieux vivre, à une époque de reconstruction où la France était beaucoup moins riche qu'aujourd'hui. Et on nous ferait croire qu'il serait impossible aujourd'hui que la société traite dignement toutes les personnes âgées qui ont travaillé pour elle pendant des décennies? 

Ce n'est tout simplement pas entendable.

Alors, tous ensemble, soyons déterminés pour créer une société pour tous les âges où l'Humain d'abord ne soit pas qu'un vain mot!

A Paris, lors de la dernière réunion nationale des candidats aux législatives du parti communiste et du Front de Gauche le 28 janvier, j'ai plaidé pour une prise en compte prioritaire de la question du droit à l'autonomie des seniors dans nos campagnes présidentielles et législatives et André Chassaigne, le président du groupe Front de Gauche à l'Assemblée Nationale, a dit aussi que cette question était fondamentale pour la vie quotidienne de nos concitoyens et qu'il fallait défendre une ambition forte de politique publique dans ce domaine. 

Ismaël Dupont

Candidat PCF-Front de Gauche aux Législatives dans la Circonscription de Morlaix 

- le 30 janvier 2017 

 

     

 

Nos camarades communistes candidates et candidats dans les autres départements français se préoccupent aussi du problème: la preuve!

Nos camarades communistes candidates et candidats dans les autres départements français se préoccupent aussi du problème: la preuve!

Législatives 2017: l'enjeu de la prise en charge du droit à l'autonomie des personnes âgées
Législatives 2017: l'enjeu de la prise en charge du droit à l'autonomie des personnes âgées

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011