Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 06:34
Tilly Sabco: 134 licenciements avec la décision du reprise par l'entreprise néerlandaise Wegdam prise par le tribunal de commerce de Brest (Ouest-France)

Tilly-Sabco : l'offre du groupe néerlandais retenue, 134 salariés licenciés
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/tilly-sabco-offre-du-groupe-neerlandais-retenue-134-salaries-licencies-1156461.html

Le tribunal de commerce de Brest a étudié les trois offres de reprise de Tilly-Sabco, basé à Guerlesquin. Il a finalement décidé de retenir l’offre néerlandaise, celle de Wegdam qui concerne 61 salariés. 134 personnes seront licenciées.

Corinne Nicole : « Ce n’est pas à moi d’annoncer à mes collègues qu’ils vont être licenciés. »

Pour certains salariés, l’attitude de la CCI, devenue unique actionnaire, ne passe pas : « La CCI n’a pas pris ses responsabilités, » commente-on, amère.

D’autres regrettent que des actions ne soient pas menées.

134 personnes licenciées

Le tribunal de commerce de Brest a retenu l’offre de l’entreprise néerlandaise Wegdam, ce vendredi matin.

Il avait fait évoluer son offre passant de 45 à 61 salariés repris.

Le repreneur ne conserve que l’activité saucisses. 134 personnes sont licenciées.

Les réactions des salariés

« C’est un beau temps pour un enterrement », avait lancé un salarié avant de rejoindre l’assemblée générale. « Cette fois-ci c’est la dernière réunion », s’exclamait une autre.

Suite au jugement, « la famille Tilly a besoin de se retrouver pour échanger », a déclaré Corinne Nicole, déléguée syndicale.

Adem, salarié depuis 24 ans, est également dégoûté : « C’est une catastrophe. Les gens licenciés vont devoir changer de région pour trouver du travail. Il n’y a plus rien ici. Les gens ont des emprunts, ils ont construit de maisons… J’espère que les personnes licenciées vont avoir un maximum de dédommagements. Certains ne réalisent pas encore, ils ont espoir de faire partie des 61, lorsqu’ils vont recevoir les lettres de licenciement, ils vont être choqués ».

La Région et Morlaix communauté se mobilisent

Depuis cette annonce, la Région et Morlaix communauté ont fait savoir, par communiqué, qu’ils se mobilisaient pour « l’accompagnement des salariés et du repreneur. » Ils affirment que les collectivités sont « prêtes à déployer des moyens exceptionnels, en particulier sur la formation, pour les salariés qui vont perdre leur emploi. »

La formation avait été un axe critiqué au moment du reclassement des salariés de Gad (Lampaul-Guimiliau), car cela permettait aux pouvoirs publics de ne plus les faire apparaître dans la catégorie demandeurs d’emploi. Les ex-Gad n’ont pas tous retrouvé d’emploi pérenne depuis la fermeture de l’entreprise en 2013.

Concernant Tilly, une réunion devrait se tenir avec les différents acteurs concernés afin de décider quelles mesures mettre en place.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011