Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 08:35
Photo prise au square de la Résistance à Morlaix - Le Télégramme, 18 décembre 2016

Photo prise au square de la Résistance à Morlaix - Le Télégramme, 18 décembre 2016

Le candidat des communistes pour les législatives a été désigné : il s'agit d'Ismaël Dupont. L'élu local ne souhaite, pour autant, pas faire cavalier seul et espère encore un rassemblement des forces de gauche pour cette élection. 

Ismaël Dupont, 37 ans, a été choisi par le Parti communiste du pays de Morlaix (qui englobe aussi Lanmeur et Roscoff) pour être candidat aux élections législatives, en juin 2017. Rien n'est acté pour autant. Les communistes espèrent encore une candidature unique derrière laquelle se rassembleraient les forces de gauche locales, hors socialistes. « Si on part émiettés, on ne pourra pas l'emporter. Nous sommes toujours prêts à faire ce rassemblement », indique Daniel Ravasio, secrétaire de la section morlaisienne.

« Nous ne sommes fermés à rien »


Les communistes tendent clairement la main à Christine Prigent qui a été désignée candidate d'Europe-écologie-Les Verts pour la quatrième circonscription, cette semaine, mais aussi au Parti de gauche et à France Insoumise (la formation de Jean-Luc Mélenchon derrière lequel se range le PCF pour la présidentielle). Même s'ils considèrent Ismaël Dupont comme « le meilleur candidat pour porter le rassemblement », les communistes n'écartent pas un retrait ou un ticket. « Nous ne sommes fermés à rien », précise le candidat. Le projet des communistes s'articule autour de quatre axes : le premier sera de rompre avec la « monarchie présidentielle ». Ils misent aussi sur une grande réforme fiscale (baisse de la TVA et doublement de l'ISF, notamment).

En ce qui concerne le travail: revalorisation des salaires, des retraites et des minima sociaux, encadrement des salaires dans les entreprises et création d'un revenu minimum garanti pour les 18-25 car "les jeunes sont les grands oubliés du quinquennat Hollande", précise Ismaël Dupont. Enfin, au niveau écologie, "il faut produire autrement pour protéger la plante sans abandonner le service public  et l'ambition industrielle". Cela passe par le développement des énergies vertes, avec 100.000 emplois à la clé au niveau national. "Côté agriculture, sujet qui concerne particulièrement notre circonscription, il faut encourager les reconversions vers l'agriculture respectueuse de l'environnement, assurer des prix garantis pour les agriculteurs afin de sauvegarder les emplois, encadrer les marges de la grande distribution et mieux diriger les subventions".  

« Une autre voix »


Déjà candidat aux législatives de 2012 (il avait remporté 5,7 % des suffrages), Ismaël Dupont met en avant son bilan d'élu local (dans l'opposition à Morlaix et au conseil communautaire). Il dénonce clairement le travail de Marylise Lebranchu et Gwenegan Bui et déplore la perte de centaines d'emplois chez Gad puis chez Tilly-Sabco. Pour la ligne Morlaix-Roscoff, il plaide pour un tram-train. Les socialistes ont « failli par rapport aux idées de gauche », selon lui. « Il faut faire entendre une autre voix à l'Assemblée nationale, ajoute-t-il. Surtout si celle-ci devient bleue-brune...

Monique Keromnès, Le Télégramme, 18 décembre 2016
 

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/legislatives-ismael-dupont

Le Télégramme, 18 décembre 2016

Le Télégramme, 18 décembre 2016

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011