Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 07:47
Primaires de la droite: sept candidats, un axe directeur : PRIVATISER la FRANCE, TENIR LES PAUVRES SOUS LA CRAVACHE DES RICHES!

Les derniers sondages en  provenance de l’Institut Elabe donnaient 34% des voix à Juppé, 30% à Sarkozy, 21% à Fillon et seulement 7% à Le Maire qui comptait exclusivement sur l’atout jeune pour faire la différence, avec ou sans cravate.  

Sur ces sept candidats, six demandent la suppression de l’impôt sur la fortune.

Ils le font à un moment où les salaires annuels des dirigeants d’entreprises explosent, accompagnés de bonus quand ils suppriment beaucoup d’emplois et délocalisent des productions afin d’accroître les profits.

Voilà comment on « gagne » souvent plus de 10 millions d’euros par an.

Afin que ces riches toujours plus riches puissent transmettre la totalité de leurs biens à leurs descendants en payant un minimum d’impôts, les sept candidats de la droite sont unanimes pour demander la baisse des droits de succession.

Dans le même ordre d’idées, ils veulent tous que les gens de maison coûtent moins cher à leurs employeurs  en supprimant « les charges patronales pour les emplois à domicile » dit Le Maire ; en baissant « d’un milliard d’euros les cotisations patronales sur l’emploi à domicile dit Copé ; en supprimant  « toutes les charges sur les emplois à domicile  au niveau du SMIC «  dit Sarkozy; en allégeant « les cotisations  des particuliers employeurs pour un coût de 600 millions d’euros », dit Juppé. Hormis Jean-Frédéric Poisson, le moins connus d’entre tous, les autres veulent en finir avec les 35 heures de travail hebdomadaires.

Mais ils sont sept sur sept à s’engager à « baisser les charges des entreprises » et « baisser les impôts sur les sociétés ».

Ils sont aussi six sur sept à vouloir repousser l’âge de la retraite à 65 ans, Sarkozy réussissant à être le moins pire avec une étape à 63 ans en 2020 et une autre à 64 ans en 2025.

Prendre aux pauvres pour donner aux riches

Ils sont encore sept sur sept à vouloir « réduire le nombre de fonctionnaire » ; six sur sept à dire qu’il réduiront « la dépense  publique » ; six sur sept à vouloir « aligner le statut des fonctionnaires sur le régime général » ; sept sur sept à vouloir « augmenter le temps de travail dans la fonction publique » selon de recensement scrupuleux effectué par Le Figaro Magazine de la semaine dernière, sans doute soucieux de venir en aide à ses lecteurs au moment de voter dans le cadre ce cette primaire.

Enfin, comme il faut que le plus grand nombre paie les cadeaux concédés aux plus riches, Juppé promet d’augmenter la TVA d’un point, Fillon et Copé veulent trois points d’un coup.

Cela s’appelle prendre aux pauvres pour donner aux riches. C’est aussi le plus sûr moyen de déboucher sur une récession économique comme celle qui touché la Grèce et d’autres pays de l’Union européenne ces dernières années. 

Ouest-France a publié hier un récapitulatif des programmes des candidats de la droite et du centre: cela laisse augurer du pire et cela montre bien que la droite n'a plus peur de cacher ses intentions pro-finance et pro-riches, ultra-libérales et réactionnaires, puisque Hollande et Valls les ont légitimé comme "seule solution possible" et qu'ils sont à peu près sûr de gagner. La seule question pour eux, c'est qui raflera la mise à la Primaire dans l'électorat de droite, de manière à pouvoir ensuite prendre une option sur la Présidence de la République, au centre de la distribution des prébendes.  

Propositions des candidats à la primaire de la droite (Ouest-France, 18 novembre): de haut en bas: Copé, Fillon, Juppé, Kosciusko-Morizet, Le Maire, Poisson, Sarkozy

Propositions des candidats à la primaire de la droite (Ouest-France, 18 novembre): de haut en bas: Copé, Fillon, Juppé, Kosciusko-Morizet, Le Maire, Poisson, Sarkozy

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents