Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 07:56
La mort de Léonard Cohen nous laisse un peu plus orphelins... mais avec des mélodies et des chansons pour exprimer la tristesse, la douleur et la joie !

Aujourd'hui, jour de deuil, encore empli des frissons du concert de Natacha Atlas hier avec son excellente formation de jazz oriental et les orchestrations d'Ibrahim Maalouf, nous apprenons la mort d'un monstre sacré de la chanson, poète des grandes émotions, du lyrisme, de la mélancolie, et de l'amour épique et malheureux: Léonard Cohen, dont la voix nous transporte dans d'autres sphères depuis notre enfance. 

Le dernier album du chanteur canadien, qui avait 82 ans, "You want it darker", est une pure merveille d'épure, avec des paroles qui résonnent comme des prières et une voix rauque qui porte avec elles des millénaires de vie, de sagesse et de désillusions... 

L'album live de ses concerts à Londres il y a sept ans, lorsqu'il avait repris la musique et ses concerts par besoin d'argent après s'être fait escroqué par son ancien producteur, est également extraordinaire. 

Léonard Cohen est de ces chanteurs dont le décès nous apprend que nous avons basculé dans une autre époque, un autre siècle... Même s'il est éternel comme ces paroles de l'Ancien Testament et ces psaumes qui hantaient sa musique et son imaginaire! 

Né en 1934 à Montréal dans une famille de la middle class juive, après s'être essayé à l'écriture et à la poésie sous l'influence de ses maîtres Camus, Sartre, Garcia Lorca, Yeats, Léonard Cohen a sorti son premier album en 1967, sobrement appelé "Songs of Léonard Cohen".

Il meurt l'année où Dylan obtient son prix Nobel de littérature. 

Deux monstres sacrés de la chanson littéraire et romantique américaine se réappropriant le meilleur de la tradition folk et country et sublimant cette musique populaire à travers des paroles qui portent la liberté, l'intensité amoureuse, et la douleur. 

Chapeau, Léonard: pour nous, tu seras toujours associé aux après-midi de l'enfance pluvieuses et introspectives dans le salon familial et aux soirées de lecture en écoutant ta voix douloureuse, enveloppante, exaltée, qui nous faisait voyager à travers les émotions les plus extrêmes. 

Aujourd'hui, nous sommes un peu plus orphelins... de quelqu'un qui nous a révélé et ennobli un peu de la vie - c'est la magie des grands poètes, des grands écrivains, des musiciens et des chanteurs de génie- avec l'intensité de ses chansons.    

Ismaël Dupont. 

Leonard Cohen est mort, le musicien canadien avait 82 ans
http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/10/leonard-cohen-est-mort-musicien-canadien-avait-82-ans/

 

         

Chanson dédiée à Marianne Ihlen, son amoureuse norvégienne sur île grecque d'Hydra par temps de rupture annoncée. Mais Léonard Cohen correspondra avec elle jusqu'à la mort de Marianne et disait qu'il la retrouverait ...

Une des plus belles chansons que je connaisse...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011