Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 06:48

Landunvez. Riverains et Eau et Rivières attaquent la « ferme aux 850 truies »

Publié le 31 août 2016 à 07h32 Catherine Le Guen - Le Télégramme

Le préfet du Finistère a autorisé le 1e r avril dernier la SARL Avel Vor de Landunvez à étendre son élevage porcin réparti sur trois sites de la commune. Les riverains réunis dans l'association Avenir et environnement en pays d'Iroise (AEPI), ainsi que l'association Eau et Rivières de Bretagne, ont attendu le tout dernier jour du délai de quatre mois pour déposer un recours conjoint en annulation de l'autorisation du préfet.

Objectif 26.000 porcs par an

L'élevage de Philippe Bizien compte actuellement 675 truies et des travaux ont été engagés pour pouvoir passer à 850 truies l'an prochain. Comme six mois suffisent pour élever un cochon commercialisable de 115 kg, la SARL Avel Vor devrait produire au moins 26.000 porcs par an, déclarait Philippe Bizien dans nos colonnes le 9 juin. « Le préfet s'assoit sur la protection de l'eau et du littoral », déploraient, hier, dans un communiqué commun les deux associations. Les riverains pointent les nuisances olfactives, les poussières, la pollution de l'eau par les nitrates, l'ammoniac dans l'air, le tout à proximité d'habitations, dont une école.

Un référé en suspension prévu

« La porcherie est enclavée dans le village, dit Jacqueline Rolland de l'AEPI. La dégradation de l'environnement s'est aggravée au fil des années et nous avons subi des interdictions de baignade à plusieurs reprises sur différentes plages de Landunvez, au début du mois d'août ». Le préfet n'a pas suivi le commissaire du gouvernement qui avait donné un avis négatif, en raison de l'absence d'étude d'impact. « Dans ce cas, le code de l'environnement prévoit que l'on peut faire un référé pour demander la suspension de l'arrêté, nous allons faire ce référé », ajoute Jacqueline Rolland qui précise qu'une bonne part du projet est déjà réalisée. « Il reste la lagune pour 7.000 m³ de lisier à réaliser. Les investissements sont considérables ! ». Contacté hier, Philippe Bizien, n'a pas répondu à notre sollicitation. Catherine Le Guen

http://www.letelegramme.fr/bretagne/landunvez-riverains-et-eau-et-rivieres-attaquent-la-ferme-aux-850-truies-31-08-2016-11198927.php

Voir aussi l'expression du PCF du Finistère sur ce sujet en mai 2016:

Déclaration de la Fédération du Finistère Porcheries industrielles: La course au gigantisme est une voie dangereuse et sans issue.

Les habitants de Landunvez et les associations de protection de l’environnement s’inquiètent, à jute titre, des projets d’agrandissement d’une porcherie industrielle installée dans la commune.

Le Préfet du Finistère a donné son accord passant outre l’opposition du commissaire enquêteur. ça c’est de la simplification administrative !

Les risques sanitaires, les interdictions de baignades épisodiques sur les plages de la commune, les épandages odorants, les pollutions des cours d’eau avoisinants n’ont pas fait sourciller le représentant de l’État dans le département.

Mais que peut on refuser à la SARL AVEL VOR (ou AVEL MOC’H c’est selon) dirigée par le Président du Comité Régional Porcin, administrateur du groupement de producteurs AVELTIS qui commercialise 3 000 000 de cochons par an ?

Les citoyens ne peuvent que s’étonner du fossé qui se creuse entre les discours officiels et la réalité.

Les crises succèdent aux crises. Tous les secteurs sont touchés, la filière porcine, la production de lait, les légumiers…

Les actions régulières des agriculteurs sont la pour nous le rappeler.

La situation est telle qu’elle fait dire aux experts que la crise est systémique et que le modèle d’agriculture industrielle, qui a détruit en Bretagne des dizaines de milliers d’emploi, met à genoux les producteurs, épuise les ressources, impacte violemment l’environnement n’est pas la solution mais bien la source du problème.

Et ce modèle il est grand temps d’en changer.

L’avenir de l’agriculture, l’avenir de nos territoires ne passent pas par la course au gigantisme et l’inscription obligatoire des paysans dans la compétition mondiale, prônée par les ayatollahs du libéralisme forcené. Ils en seront, nous en serons toujours les victimes.

On pourrait alors s’attendre que l’État, qui n’est pas avare en déclarations et prétend soutenir une agriculture de qualité, respectueuse des hommes et l’environnement, passe sans attendre aux travaux pratiques.

On pourrait s’attendre à ce qu’il s’oppose aux agrandissements déraisonnables et qu’il promeuve les installations et les conversions en agriculture paysanne.

Dans cette bataille, comme dans d’autres, l’intervention citoyenne est indispensable.

La fédération finistérienne du Parti Communiste Français apporte son soutien sans réserve aux habitantes et aux habitants de Landunvez, aux associations de protection de l’environnement et du patrimoine engagés dans le combat contre agrandissement de la porcherie industrielle AVEL MOR.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011