Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 06:38
Invité par le PCF, le socialiste Gérard Filoche tape sur Hollande (Amélie Quentel, Libération)

Convié par les communistes, à Angers, pour débattre sur l’après-loi travail, l'ex-inspecteur du travail en a profité pour appeler à une primaire «de toute la gauche». Un discours qui a rencontré plus ou moins de succès.

A la cafétéria de l’université d’Angers, où se tient l'université d'été du PCF, il discute avec des militants communistes. Gérard Filoche, membre du PS et candidat déclaré à la primaire des 22 et 29 janvier souhaitée par le Conseil national socialiste, était invité le temps d’une conférence. Son thème : «Réussir l’acte II contre la loi travail.» Gérard Filoche, affilié à l’aile gauche du PS, est effaré qu’elle ait été adoptée : «Cette loi, c’est comme de l’acide sur nos droits. Hollande a cassé cent ans de code du travail.» Il espère toujours son retrait, «comme cela avait été le cas pour le CPE». Alors, à Angers, il est venu parler de la nouvelle journée de mobilisation contre la loi El-Khomri – le 15 septembre – mais aussi de la nécessité de «renverser ceux qui l’ont créée».

Comprendre : François Hollande et son gouvernement. Et, pour Gérard Filoche, le meilleur moyen d’empêcher que l'actuel président soit à nouveau candidat en 2017 est l’organisation «d’une primaire de toute la gauche, qui élirait un seul candidat, en décembre». Il fustige le choix fait par le PS d’une primaire de la «Belle Alliance populaire» (PS, PRG et écologistes progrouvernement), «primaire riquiqui qui profiterait à coup sûr à François Hollande, alors qu’une primaire de toute la gauche le ferait perdre». D'autant que, selon lui, «la présence de deux candidats de gauche aux élections présidentielles marquerait [leur] mort». Du coup, il ne désespère pas de rallier Pierre Laurent à sa cause : «Il a appelé au rassemblement de la gauche !» Et ne cesse, durant la conférence, de rappeler que «la gauche est plurielle, et qu’en s’unissant, elle peut virer d’une pichenette l’extrême droite de la gauche qui gouverne actuellement».

«Filoche show»

Dans l’amphithéâtre, ses interventions font réagir. Un militant communiste souffle avec humour à son voisin : «Il me ferait presque voter socialiste !» «En même temps, il est là pour ça», lui répond son ami. Une dame prend la parole, non sans ironie, pendant la séance de questions-réponses. «Monsieur Filoche, vous parlez d’une gauche unie, mais quelle gauche et pour quel contenu ?» Une militante acquiesce vigoureusement de la tête. A la sortie de la conférence, des adhérents PCF parlent d’un «Filoche show». Paul, membre de la section de Brest, n’est pas convaincu par cette idée d'une primaire de toute la gauche :«Impossible d’aller à une primaire qui incluerait l’exécutif en place. Pas après les cinq ans de régressions sociales qu’ils ont mis en place.» Mais qu'en pense le principal intéressé ? Malgré ses «nombreuses valeurs communes avec Gérard Filoche», Pierre Laurent l'assure : «Hollande, ce n'est pas la gauche. La convergence de nos forces ne se fera pas sous la forme d'une primaire avec lui.»

Amélie Quentel

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011