Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 07:58

Lu sur le site internet du PCF Quimper:

Santé. Les inquiétudes des comités de défense des hôpitaux perdurent / Le Télégramme

À leur tour, après le comité de défense de Morlaix, après la CGT 29, les comités de défense des hôpitaux de Douarnenez et Concarneau s'inquiètent de la situation des hôpitaux publics, inquiétude renforcée par la mise en route le 1er juillet dernier des GHT (Groupements Hospitaliers du Territoire) prévus par la loi Touraine qui fait peser de lourdes menaces sur l'accès aux soins.

Leurs représentants ont tenu à Quimper une conférence de presse dont rend compte Le Télégramme du 9 juillet dans l'article ci-dessous :

Les comités de défense des hôpitaux tirent à nouveau la sonnette d'alarme.

Ils avaient rencontré le directeur de la délégation territoriale de l'Agence régionale de santé, le 1er juillet, à l'issue d'un pique-nique devant les locaux de la délégation. Les représentants des comités de défense des hôpitaux de Concarneau et Douarnenez demeurent inquiets quant à l'avenir des deux établissements. Concarneau. Après la suppression des urgences de nuit, le comité de défense craint la fermeture totale du service. « Concarneau est en train de rechercher une solution avec une maison médicale de garde. Pour le reste, on nous répond que le département à la chance d'avoir des hélicoptères, l'ARS estimant que seules les urgences vitales sont du ressort d'un service des urgences. À terme, nous craignons que l'hôpital se résume à un service de soins de suite en gériatrie et à la rééducation fonctionnelle », explique Hélène Derrien, porte-parole du comité de défense. Dans ces conditions, « Concarneau n'aurait pas besoin de scanner », résume le comité. Douarnenez. Le comité de défense a, à nouveau, réclamé des moyens, en anesthésiste notamment, pour le maintien de la chirurgie ambulatoire. « Le directeur de l'ARS nous dit qu'il n'y a pas de décision administrative de fermeture, mais la chirurgie n'a pas pu fonctionner depuis fin 2015 », souligne Yves Jardin. Il craint, là aussi, la disparition de services comme l'ophtalmologie et les urgences, au profit de Quimper, « au détriment de petits hôpitaux de proximité. » Les deux comités de défense profiteront de l'été pour rencontrer les élus et communiquer sur ces éléments auprès de la population.

Le Télégramme / 9 juillet 2016

Sur la photo du Télégramme :

Yves Jardin et Didier Jaffrain pour le comité de défense de Douarnenez et Hélène Derrien et Marianne Jan pour celui de Concarneau

Les inquiétudes des comités de défense des hôpitaux du Sud Finistère perdurent

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011