Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 08:38
BREST l'insoumise de Roger Faligot

BREST l'insoumise de Roger Faligot

Livre : Brest l'insoumise, de Roger Faligot

Dans l'imaginaire collectif, la ville de Brest est une cité de caractère. L'auteur présente les raisons historiques de cette forte personnalité.

Le livre de Roger Faligot : Brest l’insoumise, (éd. Dialogues, 816 p., 30 euros) sorti le 12 juillet 2016, dresse un portrait de la cité du Ponant de ses origines à nos jours.

Brest n’est ni une ville Française, ni une ville bretonne. Elle est mieux que cela.

C’est la première phrase de l’ouvrage. Et Roger Faligot de justifier :

« Brest a toujours été une place stratégique. Depuis l’occupation romaine, anglaise, ouviking, c’est d’ailleurs le mot norois “Brjost” qui a donné le nom de Brest. »

Tolérance et résistance

« Cet espace a toujours été une zone de rencontres et d’échanges, ce qui explique en partie cette propension historique à la tolérance et à la résistance. »

Rebelle et mécréante

« Rebelle et mécréante sont des mots qui ont et continuent de qualifier un particularisme brestois qui a prouvé à maintes reprises une capacité à dépasser les différences partisanes et religieuses. Que cela soit lors du soutien de l‘Édit de Nantes ou pendant l‘arrêt du travail à l’arsenal qui déboucha sur la grève générale en août 1935. »

Pour les initiés et le grand public

Écrivain de plus de quarante ouvrages, il aborde dans ce dernier opus l’aspect stratégique de Brest de manière chronologique et thématique, à destinations des initiés, mais aussi du grand public. Sa carrière de journaliste d’investigation en Irlande, en Angleterre ou au Japon, lui a permis de se faire une idée de la place de la ville portuaire dans le monde.

Une vision des fondations de la ville

C’est le croisement de ses expériences, de l’Histoire et de ses recherches qui fonde la base sur laquelle ce livre repose. Brest l’insoumise offre une vision des fondations de la ville par le biais d’une succession de portraits familiaux, d’événements marquants, politiques, historiques ou artistiques, pour mieux en comprendre sa personnalité et ses origines.

Et la présentation du livre sur le site internet de Dialogues:

Roger Faligot

Brest l'insoumise (édition Dialogues, 30€)

« Pour moi, Brest est une séquence essentiellement féminine » écrit Blaise Cendrars dans Bourlinguer. Roger Faligot nous propose de revivre avec jubilation l'histoire de la ville de Brest en constante ébullition.

Brest a connu tant de métamorphoses : éperon barré celte, fort berbère de l’armée romaine, havre des Bretons insulaires et des Gallois, château viking, forteresse anglaise, résidence des ducs de Bretagne, bastion de la marine, ville américaine, colossal blockhaus allemand, ville meurtrie en reconstruction, port stratégique de guerre froide, tremplin de conquêtes scientifiques et d’aventures de haute mer, civiles et militaires, centre de diffusion d’idées émancipatrices à l’étranger, berceau des rêves d'une Bretagne solidaire, navire amiral de fêtes navales… C’est à un grand voyage, sur ce vaisseau de pierre, à travers les tempêtes de l’Histoire que nous convie Roger Faligot.

À chaque fois que couve le drame, Brest l’insoumise dit « non » avec un bel aplomb. Elle soutient Henri IV et sa réconciliation entre religions ; elle se pose en avant-garde de la Révolution, autant contre la Terreur que la chouannerie ; Brest la Rouge invente le Front populaire un an avant 1936 ; elle s’affirme en « capitale de la Résistance » qui fédère tous les milieux sociaux, politiques et religieux, y compris de nombreux marins et officiers rebelles à la trahison des états-majors. Face à la crise économique, elle s’affiche « Brest Debout »… Face à l’intolérance, amoureuse de la libre-pensée, elle se lève pour « Charlie »…

C’est un formidable puzzle qu’a reconstitué l’auteur exploitant témoignages inédits et documents, y compris internationaux. Brest l’insoumise offre une vision à nulle autre pareille du rôle stratégique de la Cité du Ponant autant qu’il déroule les sagas familiales et les mythes artistiques. Il fait le point sur les connaissances autant qu’il ouvre des pistes nouvelles, à commencer par l’origine du nom de Brest.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011