Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 05:33

NDDL : le NON l’emporte enfin !

Eh oui, incroyable, le NON l’emporte sur deux périmètres, à vous de voir s’ils sont plus pertinents que le périmètre administratif choisi par le gouvernement !

Périmètre des communes impactées par le projet de transfert et l’aéroport de Nantes Atlantiques : résultat : 50,5 % pour le NON

Analyse du référendum de Loire-Atlantique sur Notre-Dame-des-Landes par les naturalistes en lutte

*Les communes retenues correspondent à celles dont le territoire est inclus dans les périmètres « bruit » de Nantes Atlantiques et du projet d’aéroport NDDL

Périmètre de l’enquête publique Loi sur l’eau de 2012 : résultat : 51,27 % pour le NON

Analyse du référendum de Loire-Atlantique sur Notre-Dame-des-Landes par les naturalistes en lutte

La conclusion est simple, l’analyse du résultat de la consultation dépend du périmètre choisi. Mais malgré les contre-vérités et les amalgames les citoyens concernés par le projet ne sont pas favorables à ce transfert, c’est ce qu’a permis de confirmer cette consultation.

Alors tous à Notre-Dame-des-Landes les 9 et 10 juillet 2016

pour des « semailles de démocratie »

Pour ceux qui croient encore que le périmètre départemental était pertinent, une petite carte explicative :

Analyse du référendum de Loire-Atlantique sur Notre-Dame-des-Landes par les naturalistes en lutte

Être démocrate, c’est ne pas interroger tous les Français, car les sondages réalisés à l’échelle nationale annoncent encore en juin 2016 que plus de 60 % des français sont opposés à ce projet. (sondage OpinionWay commandé par FNE)

Être démocrate, c’est ne pas interroger le peuple des financeurs de ce projet, région Bretagne, région Pays de la Loire, État.

Être démocrate, c’est ne pas respecter le temps des recours juridiques.

Être démocrate, c’est ne tenir compte de l’avis des populations que lorsque celui-ci répond favorablement aux attentes du gouvernement.

C’est ainsi que la commission d’enquête publique pour les lignes TGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax a formulé un avis défavorable. Le gouvernement a tout de même validé leur réalisation. Les travaux devraient coûter 8,3 milliards d’euros.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011