Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 06:33

Morlaix Libertés avec le soutien du groupe morlaisien des nuits debout invite les citoyen(ne)s à refuser le sort réservé aux mineurs étrangers isolés qui se voient refuser une prise en charge par l'aide sociale à l'enfance.

LE VENDREDI 10 JUIN A PARTIR DE 19 HEURES UN CAMPEMENT SERA ORGANISE DEVANT L' HOTEL DE VILLE DE MORLAIX

En solidarité aux deux jeunes morlaisiens d'origine étrangère qui se sont vu signifier la fin de leur prise en charge dans le cadre de la protection de l'enfance suite à des tests osseux . Tous les morlaisiens qui le souhaitent sont invités à se joindre à ce mouvement pacifique de protestation. La place est grande, il y aura de la place pour installer de nombreuses tentes.

Ci joint, une déclaration de Morlaix Libertés:

STOP A L'ABANDON PAR L'AIDE SOCIALE A L'ENFANCE DES MINEURS ISOLES ETRANGERS

Ils arrivent d'Afrique, du Moyen -Orient , d'Afghanistan ….

Ils ont fui des zones de combat, la misère, la dictature, l'enrôlement forcé... Ils ont parfois voyagé dans des conditions effrayantes. Ils sont mineurs, ils sont seuls. Ils veulent vivre dans un pays en paix. Ils veulent aller à l'école et se former.

En France, comme dans la plupart des pays qui ont signé la convention internationale des droits de l'enfant, ils ont le droit à la protection (article 221-1 du code de la famille) car ils sont en danger du fait de leur isolement.

Et pourtant le statut de mineur est contesté pour un grand nombre d'entre eux.

A Morlaix deux jeunes en font la terrible expérience. Sans vérification de leur état civil et après un entretien mené à charge, la cellule « d'accueil » de l'aide sociale à l'enfance les a soupçonnés de mentir sur leur âge.

L'aide sociale a transmis un dossier au procureur indiquant qu'il y avait un soupçon de majorité.

Au vu du dossier fourni par l'aide sociale à l'enfance, le procureur a eu recours à une expertise médico légale( tests osseux , examen dentaire et pubertaire) .

Il n'a nullement pris en compte le fait que l'Académie de médecine et le Défenseur des Droits contestent ces tests tant du point de vue scientifique que du point de vue éthique.

Les jeunes ne furent pas informés qu'ils pouvaient refuser les tests.

Mais en cas de refus , il y a fort à parier que leur refus aurait été interprété comme la preuve de leur mauvaise foi.

Au final , le procureur a déclaré que les jeunes étaient majeurs.

Du jour au lendemain l'aide sociale à l'enfance les a abandonnés. Et pourtant,ils sont mineurs leurs papiers l'attestent.

Ni reconnus mineurs par les uns, ni reconnus majeurs par les autres , ils ne bénéficient pas des mesures de protection qui leur sont dues . Ils ne peuvent pas agir comme majeurs Ils sont des sans droits . Ils ne leur reste que le soutien d'associations et de citoyens qui refusent de les voir privés des droits élémentaires. Ils veulent poursuivre leurs études, vivre sans la peur du lendemain et créer des liens d'amitié avec des personnes dignes de confiance.

ILS ONT BESOIN DE VOTRE SOUTIEN POUR QUE LEURS DROITS SOIENT RECONNUS .

morlaix.libertés29@gmail.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011