Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 16:19

Lundi 20 juin, opération "Allô parlementaire, CETA ça va pas l'faire !"

Son objet : amener députés et sénateurs à s'engager à prendre publiquement position contre le CETA et le TAFTA et à interpeler le gouvernement pour qu'il s'oppose à toute application provisoire de ces traités qui minent le processus démocratique.

1. Mixte ou pas mixte ? CETA et sa ratification
La France et les 27 autres Etats membres de l'UE pourront-ils approuver ou non le CETA, accord conclu entre l'UE et le Canada ? La CE tente d'imposer sa seule ratification et nourrit plus que jamais les inquiétudes des agriculteurs et des PME européennes. En France, la FNSEA, le CNJA, Interbev, ont demandé solennellement à François hollande de bloquer l'accord. Du côté canadien, la ratification ne semble pas poser de difficultés majeures, le gouvernement Trudeau y étant plus que favorable.
JC Juncker, président de la CE, souhaite manifestement accélérer le processus de ratification en plaidant pour une unique ratification européenne par le Conseil européen et par le Parlement européen. Une posture dénoncée par plusieurs pays, notamment le Luxembourg, la Grèce, l'Autriche, la Wallonie, ainsi que par de nombreux élus, car ce traité impacterait plusieurs secteurs de notre économie et toucherait nos territoires agricoles.
Comme ils l'ont fait pour la négociation du TAFTA, les parlements nationaux ont donné mandat à la CE pour négocier en leur nom, il serait donc tout à fait normal et logique que le contenu de l'accord soit soumis à leur vote. En agissant ainsi, Bruxelles remet en cause le pouvoir des élus nationaux et privilégie les intérêts privés dans l'élaboration des politiques d'intérêt général. Au contenu toxique du CETA s'ajoute un déni de démocratie sur sa mise en oeuvre.

2. Calendrier
5 juillet : Conseil européen sur la nature juridique du CETA (accord non mixte sauf retournement de situation)
17 septembre - Allemagne : Manifestation régionale contre le CETA et le TAFTA
18 septembre - France : Journée transition citoyenne. Y intégrer CETA et TAFTA
20 septembre - Belgique : mobilisations contre le CETA
22-23 septembre - Conseil européen à Bratislava - Décision signature CETA
15 octobre - France : manif centralisée à Paris ?
17 octobre - Sommet UE-Canada, signature officielle du CETA
19-20 octobre - Bruxelles : réunion des collectivités hors TAFTA et hors CETA
4-5 novembre - Journées mondiales contre les accords de libre-échange (CETA-TAFTA-TISA-APE) et le pouvoir des multinationales
- Parlement européen : début de l'examen du CETA

L'année 2016 est décisive pour contrer tous ces traités. La pression citoyenne doit continuer à s'exercer sur les collectivités, les parlementaires, les eurodéputés, le gouvernement.
Pour ce qui concerne le CETA, il s'agit ici de la dernière ligne droite contre ce traité. Notre objectif est d'empêcher son approbation.
Lundi 20 juin, toutes et tous utilisez vos téléphones, mèls, twitter, etc. pour intervenir auprès des parlementaires finistériens dont vous trouverez les coordonnées dans la note jointe.

Cordialement
Pour les collectifs Stop Tafta-Ceta
Henri Guillou

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011