Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 05:52
Plougasnou: les salariés des viviers de la Méloine en grève (Ouest-France, 25 mai 2016)

Plougasnou. Les salariés des Viviers de la Méloine en grève
http://www.ouest-france.fr/bretagne/plougasnou-29630/plougasnou-les-salaries-des-viviers-de-la-meloine-en-greve-4248509

Ils étaient presque tous présents, face aux bâtiments des Viviers de la Méloine, pour crier leur désarroi et leur colère. Les salariés du site plouganiste de Capitaine Houat, dont la fermeture a été annoncée il y a un mois, ont fait la grève, hier. La fermeture des Viviers de la Méloine, le site de mareyage de Capitaine Houat basé à Plougasnou, a été annoncée il y a un mois, le 21 avril. Face aux bâtiments de l'entreprise, hier matin, une trentaine de salariés donnent de la voix : « On n'est pas contents, on ne veut pas de licenciements », crient-ils à l'unisson. Ils sont en grève pour protester contre la fermeture de leur site de production. « On sait bien que ça ne sauvera pas les 37 emplois supprimés avec cette décision de Capitaine Houat. Ce qu'on exige, en revanche, c'est des réponses claires sur notre futur. Pour l'instant, on ne nous dit rien de concret : la date de fermeture change sans arrêt, on n'entend que des rumeurs sur des repreneurs éventuels. On nous mène en bateau », martèle Sandrine Vanhove, l'une des porte-parole des salariés. Le site devrait fermer à la fin du mois d'octobre.

« Tout quitter va être douloureux »

Les salariés grévistes ont défilé dans les bureaux de l'entreprise. Ils se sont ensuite rassemblés devant l'atelier de cuisson des coquillages. Cette activité sera transférée au siège de Capitaine Houat, à Lanester (56). « Ils rationalisent les coûts aux dépens des salariés », s'insurge Denis Rufet, délégué syndical CFDT, venu du Morbihan pour soutenir ses collègues. « Sur les autres sites de production, à Lanester comme à Boulogne-sur-Mer, on se réserve le droit de lancer des mouvements en solidarité avec nos collègues », promet-il. Colette Denis, 55 ans, travaille depuis 10 ans au conditionnement des produits. Elle cache difficilement sa tristesse : « Partir sur un autre site, c'est impossible pour moi. J'ai construit ma vie dans la région. J'ai peur de ne pas retrouver de travail. Ici, c'est ma seconde famille. Tout quitter, ça va être douloureux ». Christophe Scour, 33 ans, est employé à la maintenance. Il est déjà nostalgique : « Cela va faire neuf ans que je travaille aux Viviers de la Méloine. C'est mon premier travail. Il sera peut-être plus facile pour moi de retrouver un emploi au sein de l'entreprise avec le plan de reclassement, la maintenance est un poste demandé », affirme le trentenaire, arborant un autocollant « non conforme » sur son torse. « Quand je viens réparer une machine qui ne tournera plus dans quelques mois, je me questionne un peu sur mon utilité », finit-il, amer. « Ils n'ont pas pensé à un repreneur » Nathalie Bernard, le maire de la commune, était également présente : « C'est une entreprise historique de Plougasnou qui ferme. Ce qui me frappe le plus, c'est que j'ai l'impression que Capitaine Houat n'a pas du tout pensé à un repreneur avant d'annoncer la fermeture. Ce sont des choses qui se réfléchissent à l'avance », pointe-t-elle. Quatre repreneurs potentiels se sont présentés à la mairie, deux à Morlaix communauté. « Nous attendons quelqu'un qui pourra reprendre le plus de salariés possible sur place. Nous sommes aussi là pour les accompagner », assure le maire.

http://www.letelegramme.fr/finistere/plougasnou/viviers-de-la-meloine-les-salaries-en-greve-25-05-2016-11080884.php

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011