Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 06:11

COMMUNIQUE DE PRESSE

Jean-Paul Vermot, Sarah Noll, Elisabeth Binaisse, Ismaël Dupont, Jean-Pierre Cloarec, Guenaelle Clech, Michel Abramovicz et Loic Digaire

Mme la Maire de Morlaix, Agnès Le Brun, dans son interview parue le samedi 21 mai, appelle au calme et à la sérénité. Mais malheureusement, une nouvelle fois, Agnès Le Brun ne peut s’empêcher de céder à quelques provocations.

La première, c’est d’oser affirmer que l’opposition a été invitée à participer à un groupe de travail au sujet de l’utilisation des salles municipales et qu’aucun d’entre nous ne serait venu. Pour œuvrer à l’apaisement, disons diplomatiquement qu’il s’agit là d’une vilaine contrevérité, pour ne pas dire plus. En effet, les faits sont têtus, et jamais nous n’avons été invités à un tel groupe de travail, alors que nous en avions accepté le principe et désigné notre représentant. De la même façon, si Michèle Abramovicz a « été désignée comme unique représentante de la ville dans une commission d’attribution de logements dans un organisme HLM », c’est bien parce que l’élue de l’opposition a réclamé un vote là où il était prévu la simple désignation d’une conseillère de la majorité.

Le dénigrement systématique de l’opposition ne cesse malheureusement pas.

La deuxième, que nous avions déjà vu poindre, c’est de nous taxer « d’une forme de sexisme ». Nous voulons rassurer Mme La Maire, nombre d’entre nous ont des cheffes, et si elle avait été un homme, face à ses décisions et ses faits, nos propos ne varieraient pas. En aucun cas, nous n’avons quelques difficultés à traiter à égalité un homme ou une femme, qu’elle soit Maire, Députée ou même Ministre.

La troisième, c’est cette distinction nouvelle faite entre les associations « conséquentes », et celles où on retrouve « toujours les mêmes personnes qui ne représentent qu’elles-mêmes ». Qui sont, selon Madame la Maire, ces mêmes personnes ?

Allons-nous voir la municipalité, en fonction de qui participe à telle ou telle association, mettre en œuvre des traitements spécifiques ?

Jusqu’à présent, cette question des salles, comme d’autres, n’étaient pas un sujet de polémique, avant que Madame la Maire ne décide de la créer.

Car malheureusement, une nouvelle fois, dans cet article, Mme Le Brun joue son rôle favori, celle du pompier-pyromane.

En effet, des décisions prises de manière unilatérale, et assumées comme telles par Mme La Maire, ont stupéfié une opposition qui en aucun cas n’avait été consultée, c’est peut-être trop demander, mais au moins informée.

Les dernières en date sont le retour au menu unique et la restriction drastique de l’utilisation des salles municipales pour les associations.

Il faut assumer que ces décisions et la méthode de leur mise en œuvre, sans aucun dialogue, provoquent des réactions. Ou sinon, il faut savoir faire autrement.

Alors, oui, le spectacle d’un Conseil Municipal ou intervient la Police est affligeant : c’est votre choix. Oui, la ville à d’autres enjeux à relever : la baisse de population, son attractivité commerciale, son attractivité économique, son habitat. Alors place au travail, mais à minima, dans la vérité des faits, c’est une condition sine qua non du retour au calme.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011