Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 20:08
Manifestation à Concarneau en 1936 (Archives Pierre Le Rose)

Manifestation à Concarneau en 1936 (Archives Pierre Le Rose)

1936, QUAND LE PEUPLE S’EN MÊLE.

Cette année nous fêtons le 80ème anniversaire du Front Populaire.

Les années 30, années d’exode pour les antifascistes et les juifs d’Europe Centrale fuyant les persécutions racistes, années également du renvoi de centaines de milliers d’immigrés que la France avait fait venir dans les mines du Nord et de Lorraine après la 1ère guerre mondiale.

Dans chaque période de crise, la question de l’immigration est remise au cœur de l’actualité sous l’impulsion de l’extrême droite.

Le 14 juillet 1935 le serment du Front Populaire est proclamé dans un cérémonial rappelant la Fête de la Fédération de 1790.

Une nouvelle culture politique de lutte de masse se concrétise. La campagne électorale de 1936 est marquée par une mobilisation sans précédent de l’opinion. La victoire est due à la forte poussée du Parti Communiste qui double son score. Par la référence à l’antifascisme et à la lutte contre les 200 familles, le PC donne un coup de fouet salutaire à une gauche quelque peu assoupie par les compromis des Radicaux et les hésitations des Socialistes.

« Il faut que la masse laborieuse de France réalise son rêve : connaître le pays où fleurit l’oranger »

(Virgile BAREL, député communiste du F.P.)

Les acquis du Font Populaire, par les accords de Matignon, sont connus et ont représenté des avancées significatives pour le droit des salarié(e)s mais aussi pour l’ensemble du peuple. La semaine de 40 h et les 15 jours de congés sont emblématiques.

C’est aussi le temps des comités où il y a des réunions partout. Ce processus à encore un sens aujourd’hui, d’autant que 1936 à un écho troublant avec notre époque.

Montée de l’extrême droite en Europe, crise des réfugiés, paradis fiscaux.

Autre écho du Front Populaire avec la mobilisation de celles et de ceux qui battent le pavé des rues et les places contre la loi EL KHOMRI, la conviction que pour gagner contre l’injustice et l’oppression, il faut toujours leur en faire voir trente-six chandelles.

Que ce 1er mai du 80ème anniversaire soit à la hauteur des enjeux du moment. Soyons nombreuses et nombreux dimanche à 10h30 à Carhaix, et dans toutes les villes du Finistère et de Navarre où des rassemblements sont prévus.

Pierre-Yves Thomas, responsable de la section PCF de Carhaix

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011