Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 07:00
La jeunesse emmerde le Front National, par Joël Gallais (Rouge Morbihan, journal du PCF Morbihan)

En 1988, après les 14% du FN à la présidentielle, toute une génération chantait avec les Béruriers Noirs "la jeunesse emmerde le Front National". En 2002, cette même génération se levait contre la présence au 2ème tour de Le Pen à l'élection présidentielle. C'était l'image d'une jeunesse généreuse et antiraciste.

En 2015, 34% des électeurs de 18 à 24 ans ont voté FN aux Régionales... Est-ce à croire qu'au fil du temps, les jeunes se sont laissés convaincre par la peste brune? Nous préférons une autre hypothèse.

D'abord parce que 70% des jeunes n'ont pas voté du tout, ce qui ramène les 34% à moins de 12%. Certes ce calcul vaut aussi, en pire, pour le Front de Gauche... Ce qui veut dire que l'offre politique du Front de Gauche de solidarité, de partage, d'ouverture aux autres et au monde, n'a pas convaincu les jeunes au point de se déplacer pour aller voter. Mais aussi que la sphère politique est à ce point éloignée de leurs préoccupations, que leur avenir est à ce point bouché, que voter dans leur esprit ne sert à rien.

Certes on peut dure que les jeunes n'ont plus cette culture de la solidarité transmise dans l'entreprise, dans la lutte sociale, dans le syndicat, dans les écoles des métiers où les aînés étaient des passeurs du savoir et de la mémoire. Maintenant, l'entrée dans le marché du travail est tellement aléatoire, individualisée, que le chacun pour soi l'emporte sur le collectif, que l'on regarde le travailleur immigré comme un concurrent plus que comme un frère, un camarade dans le combat de classe contre l'exploitation.

Mais attention au feu qui couve. La jeunesse est encore au premier rang des combats à Notre-Dame des Landes, avec Podemos chez nos voisins espagnols, contre les fachos d'Ad-Sav à Quimper...

A nous de savoir faire confiance, de faire la démonstration que le combat politique, ce n'est pas la guerre des clans et les combinaisons pour prendre ou garder le pouvoir. A nous, jeunes et moins jeunes, d'inventer de nouveau des lendemains qui chantent.

Joël Gallais

(secrétaire départemental du PCF Morbihan)

Rouge Morbihan, journal communiste en Morbihan, N°8, mars 2016

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011