Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 06:46
L'Avant-Garde, 1er avril 1944 : Archives Pierre Le Rose

L'Avant-Garde, 1er avril 1944 : Archives Pierre Le Rose

Archives Pierre Le Rose

Archives Pierre Le Rose

L'Avant Garde, 1er avril 1944

Organe central de la fédération des jeunesses communistes de France

Si chacun fait son devoir, la victoire sera proche

Poursuivant son impétueuse marche en avant, l'Armée Rouge a pénétré en Roumanie, au-delà du Pruth, elle a également refoulé les troupes nazies aux abords de la Tchécoslovaquie et de la frontière germano-soviétique. L'Allemagne a définitivement perdu la bataille de Russie.

La glorieuse Armée Rouge a fait craquer la résistance fanatique de la Wermacht et l'on voit approcher le jour où Hitler sera assez voisin de la catastrophe pour que les Anglo-Américains puissent se livrer sans trop de risques aux invasions promises.

Cette situation sème la débandade parmi les satellites de l'axe, Hitler se voit contraint d'occuper leurs territoires et de procéder à une nouvelle mobilisation (une de plus) de chair à travail et de chair à canon. La Wilhestrase dans un communiqué en date du 20 mars nous en avertit sans ambage: "LES ALLIES DE L'ALLEMAGNE AYANT SUPPORTE DANS LA PLUS LARGE MESURE LE POIDS DE LA GUERRE, IL EST NORMAL QUE LES AUTRES PEUPLES PARTICIPENT DANS UNE MÊME MESURE A LA DÉFENSE DE L'EUROPE".

De là les nouvelles mesures de terreur prises en France: l'attaque contre certains maquis et les rafles dans les villes pour accélérer la déportation en bochie, le transfert de la main-d'oeuvre dans les chantiers Todt et dans l'Industrie de guerre, la venue des hitleriens DARNAND HENRIOT DEAT au gouvernement de l'Anti France.

Mais toutes ces mesures ne sont et ne seront que des mesures de détresse si la jeunesse de France amplifie son action contre l'ennemi. SEULS CEUX QUI COMBATTRONT POURRONT ÉCHAPPER A L'ENFER NAZI.

Ce ne seront que des mesures de détresse si les juges qui siègent à Alger CONDAMNENT PROMPTEMENT ET SANS PITIÉ tous les traîtres, seul langage qui puisse faire réfléchir les spadassins de la Milice.

Ce ne seront que des mesures de détresse si les Anglo-Américains, non seulement développent les bombardements en Allemagne mais, profitant de la débâcle nazie à l'Est, DÉCLENCHENT ENFIN le 2ème front, car l'île de Malte et CASSINO sont la démonstration que les bombardements ne sont pas suffisants pour acculer l'adversaire à la défaite.

Forte de son unité réalisée dans LES FORCES DE LA JEUNESSE PATRIOTIQUE, la jeunesse de France fera son devoir, tout son devoir, si le C.F.L.N et les Anglo-Américains font le leur, jusqu'à la Victoire.

La jeunesse est sur la bonne voie

La presse nazie de Paris, ces jours derniers, s'en prend avec violence à la Jeunesse Communiste. Le vieux traître BONNARD, de son côté, reconnait dans une circulaire embarrassée l'action efficace de la Jeunesse des écoles.

Ce n'est pas par hasard. La splendide démonstration du 4 mars sur le Boulevard St Michel, les raids réussis, tant à Paris qu'à Lyon et dans de nombreuses autres villes de province, contre les fichiers du S.T.O, les grèves des jeunes cheminots à Vitry, Chatillon sur Bagneux, Villeneuve St Georges et Montrouge, à l'occasion du 2ème anniversaire de la mort de PIERRE SEMARD, fusillé par les boches le 7 mars 1942, tout indique aux nazis que la jeunesse patriote de France a fait son choix: elle se bat.

Ce bilan éloquent signifie clairement que nous avons pris le bon chemin. L'ennemi accuse le coup? Parfait. Continuons.

Aussi bien, l'ouvrage ne manque pas.

Nous avons à redoubler d'effort pour entraver le recensement, pour faire échec aux déportations. Nous avons à organiser les réfractaires, nous avons à lutter pour le ravitaillement qui devient chaque jour de plus en plus mauvais, pour les salaires qui sont dérisoires, pour la culture française qu'un BONNARD espère amoindrir (il vient pour commencer de faire fermer les Facultés d'Aix, de Marseille et Montpellier). Nous avons à aider les maquis sauvagement attaqués en portant des coups deux fois plus forts là où les forces de police ont été, du fait de la concentration en Savoie et en Corrèze, sensiblement affaiblies.

Tous ces efforts en nous endurcissant nous préparent à l'action décisive des jours glorieux de l'Insurrection Nationale. Allons hardiment de l'avant: c'est l'ennemi qui, par sa fureur, nous enseigne et nous dit que nous sommes dans la bonne voie. Perséverons.

Et que le C.F.L.N comprenne son devoir, qu'il nous envoie enfin des armes, la Jeunesse Patriote qui se bat, qui risque sa vie pour abréger les souffrances de la Patrie ne comprendra ni ne tolérera aucun nouveau retard.

Sur le Front de France

Dans les ateliers des chemins de fer, les jeunes cheminots ont manifesté leur volonté de venger leur grand ami Pierre Semard. Ainsi, rien que dans une partie de la banlieue parisienne:

- A Vitry: sous l'impulsion des jeunes, les cheminots font grève 2 heures et observent une minute de silence. A Châtillon sur Bagneux, sous la conduite des jeunes, grève d'une demi-heure dirigée par les jeunes. A Villeneuve St Georges, jeunes et adultes déclanchent une grève d'une demi-heure.

Voilà de nombreuses heures de travail perdues pour les boches dans un moment où les transports sont leur principal souci. Bravo les jeunes cheminots de la banlieue du Sud-Parisien. Votre défi est lancé à tous les cheminots de France: qui fera mieux?

******

Le 2 mars, en Saône-et-Loire, au début de la nuit, 600 boches viennent encercler un camp d'une quinzaine de jeunes réfractaires armés. Le chef du détachement n'hésite pas et décide d'attaquer avant que les bandits aient pris leur position de combat. Comme les nazis forment deux groupes, par une manœuvre hardie quelques réfractaires se glissent avec leurs armes automatiques entre les deux groupes et tirent des deux côtés. Les boches affolés répliquent. Résultat: 46 morts et 140 blessés et les allemands abandonnent le terrain. Les réfractaires ont eu 3 blessés dont un grièvement. Ne pouvant l'évacuer ils le mettent dans une ferme environnante. Le lendemain les feldgendarmes perquisitionnent partout, retrouvent le blessé et fous de rage, incendient la ferme où il était avec les deux propriétaires ainsi que les 2 fermes les plus proches.

Bravo les réfractaires, avec de la hardiesse vous avez prouvé qu'il était possible de refouler un ennemi supérieur en nombre, de lui infliger de lourdes pertes tout en en subissant très peu vous-mêmes.

*******

Jeunes Français des usines, des Universités et des champs, réfractaires, pour hâter l'heure de la délivrance de la Patrie, pour châtier et chasser l'ennemi, enrôlez-vous dans la glorieuse armée des F.T.P.F

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents