Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 07:06

Parmi les changements dans les règles pour la campagne présidentielle introduits par Hollande et Valls, la règle de l'égalité du temps de parole entre la publication des listes et le démarrage de la campagne est remplacée par la règle de l'équité. Pour y veiller le CSA tiendra compte parait-il du poids des partis (sondages, résultats aux élections antérieures) et de "leur contribution à l'animation du débat électoral". L'égalité restera la règle uniquement durant les deux dernières semaines.

Ainsi le PS joue t-il à fond le jeu d'une tripartition de la vie politique où le FN jouerait le rôle d'épouvantail, avec une présence médiatique considérable, pour tenter d'éliminer la droite et de garder le pouvoir présidentiel in extremis. Son souci: marginaliser la vraie gauche qui en temps normal est complètement ostracisée par les médias privés aux mains des patrons du CAC 40 et publics aux ordres du pouvoir et qui ne pouvait que compter sur l'égalité du temps de parole aux présidentielles pour combattre le libéralisme à armes un peu plus "égales". Surtout, ne pas reproduire les angoisses de 2012, où à un moment donné, après être parti à 7% dans les sondages, Mélenchon et le Front de Gauche étaient annoncés à 18%. Mélenchon, dans un sondage paru cette semaine, est crédité de 12% des voix si la présidentielle avait lieu demain. Ce n'est pas certain qu'il soit le candidat de rassemblement de la gauche de la gauche mais c'est la preuve que les idées de transformation sociale, démocratique, écologique du Front de Gauche n'ont pas disparu dans la population.

Mais, justement, l'important est que les électeurs ne puissent entendre que trois discours: celui de l'extrême-droite, celui de l'ultra-libéralisme de la droite, celui du libéralisme de centre-droit du PS, assorti à une logique de moindre mal.

Déjà que les institutions avec les élections au scrutin majoritaire à deux tours sont excluantes pour certaines sensibilités politiques et sont beaucoup trop présidentialisées, cette règle accentue encore le caractère tout relatif de notre démocratie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans POLITIQUE NATIONALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011