Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 09:16
La leçon des migrants de Calais

HUMANITE DIMANCHE

La chronique de Christophe Le Duigou (*)

COMMENT POUVAIT-ON PENSER QUE LA MONDIALISATION SE LIMITERAIT À L’ÉCONOMIE ET PAS À LA CIRCULATION DES PERSONNES ?

Confrontée au problème de l’immigration et des réfugiés, l’Europe peine à mettre en œuvre les mesures d’urgence qu’impose la situation, et se divise. Plus grave encore, derrière les discours compassionnels, elle se refuse à appréhender la nature nouvelle des flux migratoires.

La cause immédiate des mouvements de populations qui viennent de mobiliser l’opinion est connue : les guerres – qui se sont intensifiées dans de nombreuses régions du monde et, singulièrement, en Afghanistan, en Syrie, en Irak – ont déplacé 60 millions de personnes. Les pays occidentaux ne peuvent se dédouaner de leurs responsabilités dans les conséquences de nombre de ces conflits, dont ils sont partie prenante. Accueillir une partie de ces réfugiés qui frappent aux portes de l’Europe et qui représentent entre 0,1 % et 0,2 % de la population de l’Union ne devrait pas être un problème.

Mais peut-on continuer à s’abriter derrière l’interprétation étroite du droit d’asile, sur laquelle s’arcboute la France ? L’immigration est toujours liée aux mouvements structurels du capital à l’échelon du monde. Mais cette foisci, le phénomène prend une tout autre dimension, comme nous le montrent les migrants de Calais qui cherchent à s’installer en Angleterre. Ils nous font comprendre que la mondialisation a changé la donne. Ces hommes et ces femmes veulent être aussi libres de circuler que les marchandises dans lesquelles ils se cachent pour traverser la Manche ! Comment pouvait-on penser que la mondialisation se limiterait à ses aspects économiques et financiers sans s’accompagner de la circulation des personnes ? Par le passé, les entreprises cherchant de la main-d’œuvre à bas coûts organisaient les migrations vers la métropole. Aujourd’hui, les mêmes, visant des profits à court terme, préfèrent délocaliser leur production dans les pays émergents, sans souci de contribuer à un développement économique cohérent des pays où ils s’implantent, si bien qu’une partie de la population de ces pays, notamment la plus formée, n’y trouve pas sa place et regarde légitimement vers les pays donneurs d’ordre. Ce mouvement est entretenu par une politique de drainage de la main-d’œuvre qualifiée par les pays qui se présentent comme les pôles actifs de la mondialisation – la Californie, l’Afrique du Sud, la Grande-Bretagne, l’Australie et désormais l’Allemagne. Une fois de plus, la théorie économique est vérifiée. La croissance des flux économiques dans une logique sélective de marché, ignorant des droits humains, ne réduit pas l’importance des flux migratoires, mais gonfle au contraire ces derniers.

N’en déplaise à Mme Le Pen, qui réclame « la fin de l’immigration », c’est seulement sur la base d’une mobilité organisée dans le cadre de coopérations avec les pays du Sud que peuvent se concevoir les réponses efficaces à ce nouveau défi. À l’heure d’Internet et de la télévision par satellite, penser la France et l’Europe comme des forteresses dans lesquelles on vivrait entre soi, hors des grands courants d’échanges, n’a pas de sens.

La seule solution crédible et durable est de passer d’un schéma de mondialisation où domine la logique de la pure compétitivité et du chacun-pour-soi à une logique de développement solidaire avec les pays d’immigration. La France ne peut bien sûr pas accomplir cette tâche toute seule. Mais c’est le sujet qu’elle devrait placer en priorité de l’ordre du jour de la conférence internationale annoncée par François Hollande.

(*) Économiste et syndicaliste.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011