Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 11:10

Elections régionales 2015 - Document préparatoire du Projet du Front de Gauch

Les grands axes pour un pacte public: Une région solidaire, citoyenne, écologique, féministe

1. Une région solidaire entre tous les territoires qui la compose et pour une réelle égalité des droits

- Investir dans les services publics en développant des collaborations et non des concurrences avec les collectivités territoriales et les futures métropoles.

- En matière de transports et d'aides aux déplacements, défendre le rail en intégrant la poursuite d'investissements sur le réseau ferré.

- Pour l'accès de tous à un logement de qualité, mise en place d'un service public du logement, de la rénovation urbaine et rurale.

- Défendre et développer l'offre de santé publique. Faire de la région un interlocuteur de l'ARS et des autres collectivités afin de contrer les politiques de réductions d'accès aux soins.

- S'engager avec force pour l'éducation et la jeunesse par une politique volontariste dans la construction et rénovation des lycées et les établissements d’enseignement supérieur.

- Proposer que la région soit un territoire de recherches scientifiques, de développement et partages des connaissances dans une grande ambition économique et sociale.

- Rendre effective l'égalité hommes-femmes au travail et dans la société. Faire reculer toutes les discriminations liées au sexe, à l'origine, à la religion ou au handicap.

- Affirmer la culture comme outil d'émancipation. Ciment social en Bretagne, elle ne saurait être rangée en périphérie des politiques publiques.

- Conquérir l'accès aux sports et aux loisirs pour tous.

- Assurer l'accès au haut débit numérique sur tout le territoire breton aux mêmes conditions de tarif.

2. Agir pour le développement économique, l'emploi et la participation citoyenne à la gestion.

- Contrairement à ceux qui veulent faire de la région un guichet pour les multinationales, nous proposons de ne plus être simplement des financeurs de dossiers (économiques, agricoles ou industriels) mais des partenaires à la définition des projets.

- Nous pensons juste d'exiger la conditionnalité aux attributions de financements, des obligations en termes de créations et de qualités d'emplois, de dialogue social et des prescriptions environnementales.

- C'est avec l'ambition « du bien vivre en Bretagne » que seront évalués les projets à l'aune de ces nouveaux critères que sont les dimensions sociales, humaines et écologiques. Aussi sera appréciée la gestion des fonds européens, du contrat de plan, etc.

- Nous proposerons l'élaboration d'une « charte de l’éthique et de l'égalité professionnelle » aux entreprises travaillant avec la région.

- Nous proposerons une nouvelle étape du développement de l'économie sociale et solidaire en s'appuyant sur les acteurs du secteur, les organisations syndicales et les collectivités.

- Nous proposons la création d'un pôle public bancaire régional visant au développement industriel, intégrant des critères précis.

- Nous voulons faire de la région un haut lieu de l'intervention citoyenne. Elle devra sur ces territoires développer des actions de démocratie participative.

- Nous proposons qu'elle place sa gestion sous contrôle citoyen d'un observatoire des marchés publics couvrant les politiques régionales et l'utilisation des fonds publics.

- Face aux réformes institutionnelles, désengagement de l'Etat et prépondérance de l'Europe, la région jouera un rôle fort de résistance et d'interpellations.

3. Une région écologique, avec l'environnement au cœur de toutes les politiques publiques

- La région a un rôle d'aménageur du territoire. Elle doit donc défendre et œuvrer au développement des services publics locaux et nationaux, garant de l'égalité territoriale urbaine, rurale, côtière. Elle doit le faire en intégrant au cœur de son projet la transition écologique et énergétique indispensable.

- Notre croissance est celle d'un développement en faveur d'une alimentation de qualité, saine et accessible à tous. Un nouveau modèle agricole, rémunérateur pour ses travailleurs, doit promouvoir la valorisation, la transformation par des filières relocalisées et la vente au plus près des consommateurs. Un fond de soutien à l'agriculture paysanne, aux circuits courts, aux filières bios et durables sera créé.

- Contributive des besoins alimentaires de la région, la pêche artisanale sera soutenue. C'est l'ensemble des activités maritimes de celle-ci qui appelle à être encouragé et soutenu.

- Au carrefour des enjeux agricoles, écologiques et énergétiques une filière bois, durable, relocalisée, sera mis en avant comme levier de développement économique.

- Les grands projets comme l'aéroport de Notre-Dame des Landes, la centrale à gaz de Landivisiau, la ligne à Grande Vitesse, qui sont contestés ou souffrent d'un déficit démocratique seront remis en discussion, en perspective avec la société que nous voulons.

Partager cet article
Repost0

commentaires

lanta 07/08/2015 15:21

Bonjour et merci,
du travail de rassemblement accompli en ces jours d'orientations dominantes qui divisent les peuples à l'intérieur de leurs états-nations, et portent de l'agression à l'extérieur. Cependant je ne sais pas voir dans cette plateforme le questionnement auquel je m'attendrais: la remise en cause d'une l'économie de l'armement surtout privé et nucléaire... je suis d'autant plus concernée que je vis en Aquitaine et qu'ici aussi, la vente de rafales est présentée comme le nouvel el dorado de l'emploi industriel et de la recherche d'usines du futur! en ces temps de Cop 21 quelle volonté de continuer comme si les rentes actionnariales, les prédations de ressources "naturelles" n'avaient rien à voir avec l'évolution climatique.
mais peut-être n'ai je pas su voir ce qui concerne mon souci militant, un peu à vif en ces jours d'hommage aux survivantes et survivant d' Hiroshima et Nagazaki

Section du Parti communiste du Pays de Morlaix 14/08/2015 09:10

Bonjour Paule,
Plusieurs voix se sont faites entendre ces derniers jours, notamment avec le rassemblement pour la Paix et contre le nucléaire militaire au Menez Hom, pour insister fortement sur la nécessité de "dénucléariser" la Bretagne en détruisant rapidement notre arsenal de missiles nucléaires à l'occasion des Régionales. Et nous allons le faire. Il ne faut pas rester dans une approche gestionnaire ou de statut quo: ces régionales sont aussi une étape pour montrer qu'il y a toujours moyen et urgence de construire une autre société avant que nous continuons à nous enfoncer dans la régression et des comportements suicidaires.

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents