Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 18:58

Depuis juillet 2013, la date du 27 mai a été retenu e comme « Journée nationale de la Résistance ». Un choix qui ne tient pas du hasard puisque le 27 mai correspond à la création du CNR et l’unification de la Résistance en 1943. En ce soixante-dixième anniversaire de la victoire contre le nazisme, cette journée prend une dimension particulière car le Président de la République a décidé d’honorer Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Jean Zay en transférant leurs cendres au Panthéon.

Par ce choix, François Hollande a décidé d’honorer toutes les familles politiques… sauf une : les communistes !

Si la direction du PCF se félicite de voir d’authentiques héros de la Résistance faire leur entrée au Panthéon - Pierre Laurent participera à toutes les cérémonies officielles -, elle ne comprend pas l’ostracisme dont sont victimes les communistes dans le choix présidentiel. Comment occulter leur rôle dans la Résistance ?

Dans une résolution adoptée le 10 avril dernier, le Conseil national du PCF a dénoncé « cette attitude contraire aux valeurs de la République qui ont prévalu en ces temps sombres et qui restent de pleine actualité. La résistance des hommes et des femmes communistes a été essentielle », ajoute le communiqué qui invite « le Président de la République à ne pas l’oublier pour des raisons de politique politicienne. »

Aussi, le PCF a-t-il décidé d’honorer toute la Résistance. Pour cela, il appelle les militants, les citoyens, les jeunes à se rassembler dans tout le pays, sur les places, dans les rues, devant les collège qui portent le nom d’un résistant, pour rendre hommage à ces hommes et ces femmes qui, dans la diversité de leur opinion et leur croyance, ont eu le courage de se lever contre la barbarie, souvent au péril de leur vie.

Une commémoration à l’initiative de la Jeunesse Communiste et de la section du Pays de Brest du PCF aura lieu le 27 mai à Brest à 18h30 à l’arrêt de tram St Martin: Les plaques des rues Henri Moreau* et André Berger** seront fleuries. Leurs

Richard II quarante de Louis Aragon sera lu par Guy Abgrall

*responsable départemental du PCF chargé de la propagande arrêté par des policiers brestois il est fusillé le 17 septembre 1943 en même temps que 18 autres communistes brestois au mont Valérien.

** Militant de la jeunesse communiste et du PCF il est arrêté en mission à Nantes par des policiers français il sera fusillé en même temps que Henri Moreau.

Comme un clin d’œil de l’histoire les locaux de la fédération du Finistère du PCF et de la section de Brest du PCF sont situés dans ces deux rues qui font angle

27 mai 2015: action en mémoire de la Résistance organisée par la section PCF de Brest
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents