Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 06:17

Le Morlaisien Ismaël Dupont, 35 ans, a été élu ce samedi, à Plonéour-Lanvern (29), secrétaire départemental de la fédération du Finistère du Parti communiste à l’issu d’un congrès extraordinaire. Il succède au Rospordinois Éric Le Bour. En place depuis huit ans ce dernier n’aura donc pu poursuivre son action jusqu’au congrès de 2016.
Explications.

Différend politique
"On travaille depuis six mois à ce que les choses changent", lance Ismaël Dupont aux adhérents du Parti communiste réunis depuis le matin en assemblée générale extraordinaire.
Un changement de ligne vis-à-vis d’un gouvernement socialiste qui, selon lui, "se soumet" à la "dictature des milieux financiers". Le nouvel homme fort de la fédération du Finistère souhaite que le Parti communiste "incarne une alternative politique" et entend "élargir le Front de gauche".
Une démarche qui n’était pas celle d’Éric Le Bour. Partisan d’un rassemblement très large à gauche, ce dernier a été désavoué. "J’estime que malgré une différence de politique on peut travailler ensemble et être utile à faire avancer les choses", explique Éric Le Bour. "J’avais proposé qu’on travaille à un document collectivement et une direction remaniée regroupant les différentes tendances jusqu’au congrès ordinaire de 2016". Il n’a pas été entendu.

Relancer la fédération
Entré au PC en 2006, élu depuis les dernières élections municipales, Ismaël Dupont qui travaille comme documentaliste dans un collège souhaite "relancer la fédération" et notamment "renouer le dialogue entre les sections" qui pour beaucoup "somnolent". La fédération du Finistère compte aujourd’hui plus de 600 adhérents et 92 délégués. Quant aux chantiers qu’il souhaite mener de manière collective, ils sont nombreux. À commencer par les finances de la section. "Il va d’ailleurs mettre en place une conférence financière pour mettre à plat nos difficultés financières", explique-t-il. Le changement qu’il préconise passe aussi par la capacité de la fédération à faire des propositions. Les pistes de réflexions sont nombreuses. Elles concernent l’économie et les relations syndicat-entreprise, la santé, le maritime, la culture, recherche et l’enseignement. Pas question de traîner en route. Le premier conseil départemental se tient dans quatre jours à Pont-de-Buis.

Photo Télégramme du 12 avril 2015

Photo Télégramme du 12 avril 2015

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011