Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 07:16

Hier un ami m'apprend qu'il a été personnellement radié par la directrice de Pôle Emploi Morlaix au motif qu'il ne s'était pas rendu à un entretien. Cet ami au chômage et au RSA depuis des années s'est inscrit à Pôle Emploi pour obtenir une formation AFPA, les contraintes horaires de sa formation professionnelle ne lui permettant pas d'ailleurs d'honorer son rendez-vous. Mais surtout, ce rendez-vous, encore aurait-il fallu qu'il en eu connaissance...

D'habitude, la convocation se fait par courrier. Là, elle s'est faite par courriel, non pas sur l'adresse de messagerie privée, mais sur l'espace Pôle Emploi que, bien sûr, les chômeurs inscrits sont censés consulter quotidiennement même s'il n'y a pas la moindre d'offre d'emploi sérieuse pendant des mois.

Mon ami qui n'a pas eu l'information ne s'est donc pas rendu à l'entretien. Cela a suffit pour justifier sa radiation. En tout bien tout honneur: un chômeur inscrit de moins, que demande le peuple! Il se rend hier à Pôle Emploi pour demander à être réintégré compte tenu que, pour suivre une formation AFPA, il faut être inscrit à Pôle Emploi.

On lui dit qu'il faut faire la demande par internet alors qu'il s'est déplacé dans les bureaux de Pôle Emploi, que cela ne pourra pas se faire avant 2 mois et que cela dépend du bon vouloir de la directrice de Pôle Emploi. A discrétion, en somme.

Voilà comment on traite les chômeurs dans ce pays! Comme des fainéants et des fraudeurs en puissance, comme des enfants censés ravaler toute dignité!

Bien sûr le personnel ne fait qu'appliquer des mesures gouvernementales motivées par deux objectifs: avoir le moins de chômeurs déclarés possibles (c'est pour ça qu'on multiplie les formations qui ne débouchent sur rien, les contrats aidés et précaires avec des payes au lance-pierre), installer dans l'esprit du public que le chômeur, s'il reste chômeur, doit quelque part être responsable de son sort, qu'il ne se bouge pas assez, qu'il préfère vivre au dépens de la société. Cela permet d'exonérer les responsables politiques des conséquences sociales dramatiques de leur choix en faveur du libéralisme et des intérêts de la finance.

Tout cela ne peut inspirer que dégoût et révolte: l'humanité et la dignité du chômeur sont bafouées par ce système de police sociale absurde pour l'usager mais d'une logique implacable pour les dominants qui travaille pour nier et dissimuler une réalité sociale qui saute aux yeux. Ce système capitaliste financier et libéral européen et français fabrique le chômage de masse: celui-ci est structurel depuis 35 ans. Pour lutter contre le chômage de masse, il faut changer de système, reprendre la main sur les profits financiers, partager le travail et les richesses.

Quelque part, tous les petits pansements sociaux qui permettent de se maintenir la tête hors de l'eau (un RSA couple, avec 2 enfants: c'est un peu plus de 1000 euros pour 4, allez vivre avec cela) sont là pour empêcher la révolution ou la révolte populaire, la remise en cause du système par une population qui en raison de sa précarisation n'aurait plus d'autre choix que de relever la tête, comme en Grèce, en Espagne. Le discours contre les profiteurs et les fraudeurs du "système social" est là pour détourner la colère des pauvres contre les pauvres. Et certains suivent, et certains votent pour la droite et le FN qui travaillent avec un cynisme certain contre leurs intérêts...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011