Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 20:24

Environ 70 militants du Front de Gauche - membres du PCF, d'Ensemble, du Parti de Gauche, citoyens engagés venus du département- et de la CGT étaient présents ce mardi 3 mars devant la permanence du rapporteur de la loi Macron et député de Châteaulin, Richard Ferrand, afin de dénoncer la politique pro-patronale et de régression sociale que symbolise la loi Macron, une application dans ses grandes largeurs du rapport Attali, commandé à l'époque par Sarkozy.

Noëlle Péoc'h et André Le Gac ont répondu aux questions des journalistes.

Ismaël Dupont a pris la parole le premier pour redire en quoi les grandes lignes de la loi Macron constituaient de nouvelles atteintes aux droits des salariés et aux services publics, dans le cadre d'une stratégie de libéralisation conforme à l'agenda ultra-libéral de l'Europe.

Banalisation du travail du dimanche (de 4 à 12 dimanches travaillés, sur autorisation des maires, avec en ligne de mire une société de consommation à l'américaine où on travaille et consomme 7 jours sur 7, car ce qui réunit les hommes, ce n'est plus que l'acte marchand), du travail de nuit (le travail entre 23h et minuit n'est plus compté comme du travail de nuit), marginalisation du rôle des élus syndicaux dans les tribunaux des prudhommes, libéralisation du transport par cars en compagnies privées low-cost, attaques contre les droits syndicaux, libéralisation de professions reglementées...

Richard Ferrand incarne cette génération de responsables socialistes bretons et finistériens complètement alignés sur la politique droitière conduite par Hollande et Valls, politique qui amplifie la crise économique et sociale, en refusant la relance du pouvoir d'achat, la lutte contre les inégalités et la précarité, en favorisant la croissance des profits financiers, et qui en même temps crée une véritable crise politique car il n'y a pas de majorité à gauche pour soutenir cette politique qui amplifie la désespérance et le dégoût des citoyens.

Le Front de Gauche doit continuer à indiquer la voie de ce que devrait être une vraie politique de gauche conforme aux intérêts du grand nombre et des salariés en se montrant cohérent et constant dans son ambition de constituer une alternative populaire réelle aux tenants des politiques libérales et capitalistes, PS et droite confondus. L'exemple de la montée en puissance de Syrisa en Grèce, de Podémos et de Izquierda Unida en Espagne, du Sinn Fein en Irlande, montrent que les peuples européens peuvent encore se lever contre cette véritable dictature qu'exerce les partisans de la finance et du libéralisme en Europe. Les élections départementales, plutôt que de nous confronter à une alternative désespérante entre deux partis au service du système, et l'extrême-droite réactionnaire et xénophobe, peuvent être un moment de réveil politique en France et de construction d'une dynamique pour la gauche qui poursuit réellement des objectifs de justice sociale, d'égalité des droits et de partage des richesses.

André Le Gac, ancien conseiller général et candidat suppléant à Pont de Buis-Daoulas, a ensuite pris la parole en remettant de la perspective historique à notre combat pour la justice et l'émancipation, citant Allende, Néruda, et critiquant Richard Ferrand et Roger Méllouët, qui n'ont de socialistes que le nom et sont en vérité de vrais libéraux.

Pour finir, un camarade de la CGT de la région de Châteaulin a lui aussi insisté sur les méfaits de la loi Macron, notamment en matière de service public ferroviaire.

Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand
Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand
Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand
Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand
Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand
Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand
Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand
Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand
Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand
Mardi 3 mars, 18h: des photos du rassemblement contre la loi Macron du Front de Gauche à Châteaulin devant la permanence de Richard Ferrand

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011